Actu-crypto

🔒
❌ About FreshRSS
There are new articles available, click to refresh the page.
Before yesterdayCrypto FR

DASH ne serait Finalement Pas une Devise Anonyme, selon l’équipe elle-mĂȘme

October 8th 2020 at 12:00

Est-on condamnĂ© Ă  raconter toute sa vie financiĂšre aux gouvernements ? Abonnement aux chaines pornos – mĂȘme payĂ©s en Bitcoin (BTC) – achat immobilier, budget de vacances : vous devez vous mettre Ă  nu. Dash (DASH) tourne le dos Ă  l’anonymat : une position trop risquĂ©e face aux pressions des autoritĂ©s US qui mĂšnent aujourd’hui la vie dure aux projets cryptos ?

Dash ferme la porte à la vie privée

Les déclarations récentes du CMO de Dash Core Group, Fernando Guttierez, remettent en question le statut de Dash en tant que cryptomonnaie anonyme.

Celui-ci a indiquĂ© que Dash Ă©tait une cryptomonnaie de paiements caractĂ©risĂ©e par sa facilitĂ© d’utilisation, la faiblesse de son coĂ»t, sa rapiditĂ© et une protection optionnelle de la confidentialitĂ© des utilisateurs.

Cette dĂ©claration va totalement Ă  l’encontre de l’énoncĂ© du livre blanc de Dash : ce dernier a indiquĂ© que Dash Ă©tait la premiĂšre cryptomonnaie centrĂ©e sur la protection des donnĂ©es personnelles.

La confidentialité ne serait donc plus au centre de la stratégie de développement de Dash Core Group bien que Dash dispose toujours de la fonction PrivateSend.

Guttierez explique que cette fonction utilisait CoinJoin, une technique qui permet aux détenteurs de Dash de mixer plusieurs transactions afin de compliquer leur traçabilité.

Quand les autorités US jouent aux pirates

2 autres cryptos jouent sur le terrain de l’anonymat : Monero (XMR) et Zcash (ZEC) qui ont Ă©tĂ© crĂ©Ă©s respectivement en 2014 et 2016.

Les cryptos anonymes attirent de plus en plus l’attention des rĂ©gulateurs comme en tĂ©moigne la derniĂšre initiative de l’Internal Revenue Service (IRS) aux Etats-Unis.

L’IRS a offert rĂ©cemment une rĂ©compense de 625 000 USD Ă  toutes personnes capables de cracker le code de Monero : ce dernier serait l’une des cryptomonnaies privilĂ©giĂ©es par les organisations terroristes et criminelles.

Guttierez s’abstient de prendre position sur le sujet : selon lui, Dash est une blockchain publique et la confidentialitĂ© offerte par le rĂ©seau n’est pas basĂ©e sur du cryptage.

Aux derniĂšres nouvelles, Chainalysis et Integra FEC auraient remportĂ© la prime de l’IRS.

Les organisations terroristes utilisent Ă©galement le dollar et l’euro pour financer leurs activitĂ©s : une prime de 1 000 Bitcoins (BTC) pour ceux qui arriveraient Ă  mettre ces 2 fiats hors-jeu ? Faut-il applaudir Chainalysis et Integra FEC ou inscrire dĂ©sormais leur nom dans la liste des vendus ? La dĂ©centralisation et la sortie du systĂšme Ă©conomique et financier actuels – dont on connaĂźt les faiblesses, les dĂ©fauts – ne sont finalement point une affaire de technique ou d’organisation. C’est plus une question de courage et, certains acteurs de la cryptosphĂšre semble en manquer par moment.

The post DASH ne serait Finalement Pas une Devise Anonyme, selon l’équipe elle-mĂȘme appeared first on TheCoinTribune.

76% des Mineurs de Cryptomonnaies utilisent
 des Énergies Renouvelables !

October 8th 2020 at 10:00

Achetez du Bitcoin (BTC), de l’Ethereum (ETH) et de Bitcoin Cash (BCH) – peut-ĂȘtre pas le dernier – pour sauver la planĂšte ! Et si, finalement, les mineurs Ă©taient plus Ă©colo qu’on ne le dit bien souvent dans les mĂ©dias ?

Le billet vert n’est pas Ă©colo contrairement Ă  Bitcoin (BTC)

Selon une Ă©tude rĂ©alisĂ©e par Cambridge University – le Global Cryptoasset Benchmarking Study – l’industrie du minage recourt de plus en plus aux Ă©nergies renouvelables.

Le Proof-of-Work (PoW) a toujours Ă©tĂ© fortement critiquĂ©, accusĂ© d’ĂȘtre Ă©nergivore. Le rapport de recherche indique que 39% de l’énergie totale consommĂ©e par les protocoles PoW, incluant Bitcoin, Ethereum et Bitcoin Cash, provient de sources renouvelables.

76% des mineurs ont recours aujourd’hui Ă  une Ă©lectricitĂ© verte dans leur mix Ă©nergĂ©tique, contre 60% en 2018.

L’étude prĂ©cĂ©dente effectuĂ©e par l’universitĂ© indiquait que seulement 28% de l’énergie utilisĂ©e par les mineurs provenait alors de sources renouvelables.

Chacun sa source, chacun son chemin

L’énergie hydroĂ©lectrique est la source d’énergie la plus courante utilisĂ©e par 62% de mineurs.

Le charbon et le gaz naturel sont les suivants, avec respectivement 38% et 36% d’utilisateurs.

L’énergie Ă©olienne, l’énergie solaire et le pĂ©trole sont Ă©galement des sources d’énergie frĂ©quemment utilisĂ©es.

Quant Ă  la consommation par rĂ©gion, les mineurs basĂ©s en Asie, en Europe et en AmĂ©rique du Nord recourent Ă  une proportion Ă©gale d’énergie hydroĂ©lectrique et de celle provenant d’autres sources.

Dans la rĂ©gion APAC (Asie-Pacifique), le charbon est la source d’énergie la plus courante, alors qu’en AmĂ©rique Latine, aucun mineur n’utilise cette source d’énergie.

Les mineurs de la rĂ©gion APAC apportent prĂšs de 77% du hashrate total ; ils utilisent toutefois une proportion plus faible d’énergies renouvelables.

Pour l’AmĂ©rique du Nord qui contribue Ă  8% du hashrate, l’énergie consommĂ©e provient Ă  63% de sources Ă©cologiques.

L’Europe qui fournit 10% de la puissance de hachage, alimente l’industrie du minage avec 30% d’énergie renouvelable.

Peut-on faire mieux en matiĂšre de minage Ă©colo ? Bien sĂ»r que oui, on pourrait recourir Ă  zĂ©ro Ă©nergie fossile mais, il reste encore du chemin malgrĂ© les Ă©volutions positives actuelles. Le Proof-of-Stake (PoS) est perçu par certain comme l’avenir de la blockchain car, il serait moins Ă©nergivore que le PoW. Ce dernier offre cependant plus de sĂ©curitĂ© que le PoS. La DeFi est favorable Ă  un PoS dont les revenus passifs sont un modĂšle classique existant mĂȘme dans la finance traditionnelle. Mais la blockchain originelle a Ă©tĂ© crĂ©Ă© avec du PoW : il faut certes Ă©voluer mais, certaines Ă©volutions ne risquent-elles pas de dĂ©naturer la philosophie initiale ?

The post 76% des Mineurs de Cryptomonnaies utilisent
 des Énergies Renouvelables ! appeared first on TheCoinTribune.

L’Or est Actuellement Ă  la CroisĂ©e des Chemins. OĂč va-t-il aller ?

October 8th 2020 at 09:00

L’or est une assurance contre le chaos. Il est LA valeur refuge lorsque la confiance dans l’économie s’étiole. Les temps de grande incertitude sont propices Ă  la hausse de l’or. À court terme, deux marchĂ©s influencent grandement le cours du mĂ©tal jaune. Le Dollar Index et la bourse.

Dollar Index

Le Dollar, aprĂšs un regain de forme il y a deux semaines, se retourne de nouveau Ă  la baisse. La fĂ©brilitĂ© du billet vert depuis le mois de mars est la consĂ©quence d’une Ă©lection prĂ©sidentielle amĂ©ricaine sous haute tension. En effet, dĂ©mocrates et rĂ©publicains ont chacun laissĂ© entendre qu’ils pourraient ne pas reconnaĂźtre le rĂ©sultat des Ă©lections
 La recette parfaite pour une guerre civile et une aggravation de la rĂ©cession.

Une rĂ©cession historique puisque les derniers chiffres annoncent un recul de 31.4 % du PIB au second trimestre. Il s’agit de la plus grande rĂ©cession depuis 1950
 Le consensus s’attend toutefois Ă  ce que le PIB rebondisse de 30 % au dernier trimestre. Beaucoup va dĂ©pendre de l’éventuelle extension des allocations chĂŽmage et du second chĂšque de 1200 $ pour chaque amĂ©ricain.

Le dollar et la relique barbare ont historiquement une corrĂ©lation inverse. L’or monte lorsque le dollar baisse et vice versa. MĂȘme si le Gold Standard a disparu, il existe toujours une puissante inclinaison psychologique en faveur de l’or. La corrĂ©lation inverse s’explique par le fait que la dĂ©prĂ©ciation du dollar augmente mĂ©caniquement le pouvoir d’achat des autres monnaies. Ce qui augmente la demande pour l’or, qui devient plus abordable pour le reste du monde. Il n’y a pas de secrets


Si le DXY (Dollar Index) retourne sous la barre des 93, il y a de bonnes chances que cela supporte l’or. Un nouveau plus bas sous 92 pourrait assurĂ©ment permettre Ă  l’or de se remettre en route pour les 2000 $.

Dollar Index
Dollar Index

Manipulation du prix de l’or

Notons en passant que la JP Morgan a rĂ©cemment admis avoir manipulĂ© le marchĂ© des mĂ©taux prĂ©cieux via la technique du « spoofing » (inonder le marchĂ© d’ordres pour attirer le prix dans un sens avant d’annuler ces mĂȘmes ordres). La banque de Jamie Dimon vient d’ĂȘtre condamnĂ©e Ă  payer une amende de prĂšs d’un milliard de dollars. Un record.

JP Morgan n’a toutefois pas Ă©tĂ© reconnu coupable de manipuler le cours de l’or spĂ©cifiquement Ă  la baisse. Ce qui est bien dommage car c’est bien cela le nƓud gordien de cette affaire. Les banques privĂ©es maintiennent le prix de l’or aussi bas que possible et le font d’autant plus volontiers que les États et les Banques Centrales regardent ailleurs.

Chris Powell – qui enquĂȘte depuis deux dĂ©cennies – affirme mĂȘme que les Banques Centrales influencent la valeur de l’or via le marchĂ© des produits dĂ©rivĂ©s (Futures) et que les banques comme JP Morgan ne sont que des intermĂ©diaires


Sous-titres FR

Ce qui est loin d’ĂȘtre une simple thĂ©orie puisque le Gold Reserve Act de 1934 donne au gouvernement US le droit d’intervenir secrĂštement sur le prix de l’or. D’ailleurs, la CFTC (rĂ©gulateur financier US) a avouĂ© que le CME Group, qui est une bourse de produits dĂ©rivĂ©s (Futures notamment), offre des “rabais sur les grands volumes des Banques Centrales“


Bref, la condamnation de JP Morgan suggĂšre que le prix de l’or est dĂ©sormais beaucoup plus libre de monter


Pourquoi mettre la JP Morgan Ă  l’amende si le gouvernement a intĂ©rĂȘt Ă  plomber l’or ?

L’or est le canari dans la mine de monnaies. Il est impĂ©ratif qu’il reste au tapis pour camoufler l’inflation et ne pas effriter la confiance dans les monnaies internationales, notamment le dollar. Ce dernier pourrait bien, un jour, se faire damer le pion par la monnaie internationale historique : l’or.

Alors pour comprendre pourquoi l’administration Trump s’est offerte le scalp de la JP Morgan, il faut mettre plusieurs choses en lumiùre :

La premiùre est que Jamie Dimon, le CEO de la JP Morgan n’est pas un ami:

“Je pourrais remporter l’élection prĂ©sidentielle contre Trump”
Retrouvez l’interview de 2 min de Jamie Dimon ICI

La deuxiÚme est que la JP Morgan semblait trÚs intéressée par une crise durant la mandature de Donald Trump. Le but inavoué étant de pouvoir attaquer Trump sur son bilan économique :

“Une rĂ©cession ne serait pas une mauvaise chose pour la JP Morgan”
Retrouvez l’interview de 1 min ici.

Jamie Dimon s’est fait un ennemi du cĂŽtĂ© de la maison blanche lorsqu’il a annonce que sa banque s’accommoderait d’une crise. La JP Morgan s’est tirĂ©e une balle dans le pied en laissant entendre qu’elle participerait Ă  un Ă©croulement de l’économie. En effet, quoi de mieux qu’une crise Ă©conomique pour empĂȘcher une rĂ©Ă©lection


Il ne s’agit pas lĂ  d’élucubrations. La JP Morgan a en effet tentĂ© de dĂ©clencher une crise fin 2019 via le marchĂ© REPO.

Le marchĂ© “repo”, aussi appelĂ© “marchĂ© interbancaire”, est l’endroit ou les banques se prĂȘtent de l’argent entre elles, Ă  trĂšs court terme : elles placent en collatĂ©ral des titres qu’elles possĂšdent et s’engagent Ă  les racheter rapidement. Les banques dĂ©posent en gĂ©nĂ©ral pour 24 heures un bon du trĂ©sor des États-Unis ou des obligations d’entreprises notĂ©es AAA. En Ă©change, elles obtiennent du cash Ă  un taux d’intĂ©rĂȘt proche du taux directeur fixĂ© par la Fed (0 %).

Bref, le mastodonte JP Morgan, au moment des faits, contrĂŽlait 46 % des prĂȘts REPO des 6 plus grandes banques US (Bank of America, City group, Goldman Sachs, Morgan Stanley, Wells Fargo). Le 17 septembre, la JP Morgan se retira du marchĂ©, propulsant le taux repo jusqu’à 10 %.

Taux de refinancement sur le marché interbancaire US

Donald Trump obligea alors la Fed Ă  intervenir pour empĂȘcher la chute de la bourse et ne pas compromettre ses chances de rĂ©Ă©lection l’annĂ©e suivante. La FED est allĂ©e jusqu’à fournir 75 milliards de dollars chaque jour. Du jamais vu.

Enfin, n’oublions pas que Donald Trump a nommĂ© au conseil des gouverneurs de la FED une avocate du Gold Standard: Judy Shelton. Nous allons revenir sur le Gold Standard mais tout cela pour dire que Donald Trump avait de bonnes raisons de mettre la pression sur JP Morgan. Il a fait d’une pierre deux coups.

UBS recommande d’acheter de l’or

Maintenant que les mises en examen des traders de la JP Morgan ont rĂ©vĂ©lĂ© des manipulations de l’or, UBS dit “Achetez de l’or“.

Apparemment, le dĂ©mantĂšlement du gang qui manipulait l’or est de nature Ă  donner Ă  la banque suisse la confiance nĂ©cessaire pour conseiller Ă  ses clients d’acheter de l’or. Kelvin Tay, le directeur rĂ©gional des investissements d’UBS, a prĂ©conisĂ© l’achat sur CNBC la semaine derniĂšre, dĂ©clarant que “l’once devrait atteindre environ 2 000 dollars d’ici la fin de l’annĂ©e“.

Cette recommandation aurait Ă©tĂ© plus judicieuse le 16 juillet, lorsque l’or se nĂ©gociait Ă  1800 dollars l’once
 Il aurait Ă©galement Ă©tĂ© utile d’appeler Ă  prendre des bĂ©nĂ©fices le 6 aoĂ»t, lorsque l’or a atteint un sommet historique sur 2 089 $. Depuis, la tendance est Ă  la baisse avec des plus hauts constamment plus bas.

Gold
Gold

Bulle boursiĂšre

L’or a Ă©galement une relation inverse avec la bourse mais seulement lors des crash boursiers et des crises des dettes souveraines. Nous avons expliquĂ© dans un prĂ©cĂ©dent article comment le Bitcoin (BTC) pourrait rĂ©agir selon que ce soit Trump ou Biden qui finisse dans le bureau ovale. Nous y Ă©crivions que le programme de taxation des dĂ©mocrates (Biden) pourrait provoquer une baisse de la bourse et donc in fine une hausse du Bitcoin et de l’or.

Cela Ă©tant dit, les « marchĂ©s » n’aiment pas signaler que le locataire de la Maison Blanche leur ferait peur
 Ils ont donc tendance Ă  monter quel que soit le vainqueur, mĂȘme si marginalement. Un tel scenario n’aurait pas beaucoup d’influence sur l’or.

Dans l’hypothĂšse qu’une victoire nette de Donald Trump fasse monter la bourse, il n’est pas dit que l’or en souffre puisque nous l’avons dit, Trump veut se prĂ©parer pour l’inĂ©luctable le plus tĂŽt possible : un retour du gold standard et l’impossibilitĂ© d’importer autant qu’avant. Et notamment des produits chinois


À plus long terme, il est clair que les politiques monĂ©taires extrĂȘmement “accommodantes” de la FED et de la BCE sont bullish pour l’or. Sans compter que nous assistons actuellement Ă  des achats massifs d’or de la part de nombreuses banques centrales partout dans le monde. Et notamment la Chine qui cherche Ă  ressusciter le Gold Standard
 MĂȘme analyse pour le Bitcoin, l’alter ego de l’or.

The post L’Or est Actuellement Ă  la CroisĂ©e des Chemins. OĂč va-t-il aller ? appeared first on TheCoinTribune.

BitMEX Propulse Bitcoin (BTC) To The Moon (ou presque) avec les Satellites Blockstream

October 8th 2020 at 08:00

L’ensemble des activitĂ©s autour du bitcoin sont essentiellement liĂ©es Ă  l’usage quasi indispensable d’une connexion internet. En cas de difficultĂ© pour y accĂ©der, on pourrait donc assister Ă  une paralysie de ces activitĂ©s. Pour y remĂ©dier, Blockstream a mis au point un systĂšme qui permet d’exploiter la blockchain Bitcoin (BTC) par le biais des satellites. BitMEX vient d’ailleurs de tester avec succĂšs les nƓuds satellitaires de la solution de Blockstream. L’exchange a ainsi partagĂ© ses impressions sur l’utilisation de ce nouvel outil Ă  travers un article de blog.

Une bande passante suffisante pour l’exploitation des nƓuds Bitcoin

Bitmex a dĂ» dĂ©bourser la somme de 1 200 dollars amĂ©ricains afin de se doter du Blockstream Satellite Pro Kit et de l’antenne Ă  Ă©cran plat de Blockstream. Une fois le matĂ©riel acquis, un essai a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© Ă  la suite d’une installation du kit dĂ©crite comme facile par l’article de blog. AprĂšs une synchronisation effectuĂ©e avec le nƓud satellite, une autre fut Ă©galement faite avec une connexion internet Ă  des fins de comparaison. Bitmex remarqua ainsi un retard de 5 Ă  10 secondes entre la dĂ©tection d’un bloc faite par le nƓud satellite et celui basĂ© sur internet.

En ce qui concerne le tĂ©lĂ©chargement et la vĂ©rification des blocs dans leur intĂ©gralitĂ©, ce retard Ă©tait de deux minutes. MalgrĂ© cette lenteur, BitMEX a dĂ©crit la bande passante offerte par les satellites de Blockstream comme suffisante pour l’exploitation des nƓuds Bitcoin. L’article de blog fait Ă©galement remarquer que le tĂ©lĂ©chargement des blocs par le nƓud satellite se faisait de façon discontinue. Dans la suite de l’essai rĂ©alisĂ©, il a montrĂ© une capacitĂ© Ă  combler les lacunes des blocs manquants. NĂ©anmoins, BitMEX signale que le nƓud avait souvent du mal Ă  rattraper le bout de la chaĂźne une fois qu’il Ă©tait en retard de 4 ou 5 blocs.

Un Bilan mitigé qui remet en cause la pertinence son utilité        

Tout en reconnaissant une installation et un fonctionnement agrĂ©ables du nƓud Bitcoin basĂ© sur le satellite, Bitmex jette un gros froid sur son utilitĂ©. L’exchange estime en rĂ©alitĂ© qu’il est peu probable de se retrouver dans des conditions oĂč son utilisation serait pertinente. En effet, mĂȘme en disposant de tout le matĂ©riel nĂ©cessaire, il faudrait ĂȘtre en mesure de faire fonctionner le flux satellite pour le synchroniser avec toute transaction entrante.

Cependant, tout n’est pas Ă  peindre en noir aprĂšs l’essai rĂ©alisĂ© par Bitmex comme elle l’a d’ailleurs indiquĂ© dans son compte rendu. « Le systĂšme basĂ© sur le satellite a le potentiel d’amĂ©liorer les caractĂ©ristiques de rĂ©sistance Ă  la censure du rĂ©seau Bitcoin et de se dĂ©fendre contre certaines formes d’attaques, son existence est probablement un dĂ©veloppement positif » conclu l’article de blog.

En plus de rendre l’accĂšs Ă  internet indispensable, la solution de Blockstream offre aux utilisateurs une stabilitĂ© de rĂ©seau avec une excellente couverture mondiale. Tout en lui reconnaissant ces mĂ©rites, Bitmex estime qu’il correspond beaucoup plus Ă  un outil de divertissement pour les passionnĂ©s du Bitcoin.

The post BitMEX Propulse Bitcoin (BTC) To The Moon (ou presque) avec les Satellites Blockstream appeared first on TheCoinTribune.

BlueWallet prend désormais en charge les paiements PayJoin

October 8th 2020 at 05:40

BlueWallet, application mobile Bitcoin et Lightning, prend dĂ©sormais en charge les paiements PayJoin (BIP 78), procĂ©dĂ© de mĂ©lange des inputs permettant d’accroitre la confidentialitĂ© des transactions on-chain. Le protocole de paiement Pay-to-EndPoint (P2EP), permettant les transactions PayJoin, avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© implĂ©mentĂ© sur BTCPay Server en avril 2020. Source : coindesk.com En savoir plus sur PayJoin : cryptoast.fr/payjoin-p2ep-paiements-anonymes-bitcoin [
]

L’article BlueWallet prend dĂ©sormais en charge les paiements PayJoin est apparu en premier sur Bitcoin.fr.

Bitcoin (BTC) le 7 octobre 2020 – 6 chances sur 7 d’un Imminent Rallye Haussier ?

October 7th 2020 at 20:48

Bitcoin (BTC) continue de se nĂ©gocier dans la fourchette des 10 500 USD – 10 800 USD ; le BTC ne peut plus compter sur le soutien de Donald Trump, Ă  moins qu’il ne soit rĂ©Ă©lu. C’est le calme avant la tempĂȘte sur les marchĂ©s, une tempĂȘte qui ne serait pas forcĂ©ment nĂ©gative pour Bitcoin. Ce dernier est d’ailleurs Ă©trangement serein vu les secousses de ces derniĂšres semaines.

Sortons les boules de cristal

Les données de Skew montrent que la volatilité de Bitcoin a atteint son plus bas niveau sur 3 ans.

L’investisseur Raul Pai a indiquĂ© dans son tweet d’aujourd’hui, 7 octobre 2020, que le niveau de volatilitĂ© sur 30 jours de Bitcoin n’a atteint des niveaux aussi bas que 7 fois depuis la crĂ©ation du BTC.

6 fois sur 7, un tel niveau prĂ©cĂ©dait une explosion Ă  la hausse de Bitcoin, avec une volatilitĂ© crevant les plafonds. La seule exception fut le mouvement baissier de novembre 2018 ; la faible volatilitĂ© de Bitcoin fut alors suivie d’un effondrement de son cours.

volatilité Bitcoin BTC bas

Source : Image via Twitter

Le BTC est en rĂ©alitĂ© « bizarrement » calme alors que les marchĂ©s sont secouĂ©s par le hack de KuCoin, les dĂ©boires juridiques de BitMEX qui sont loin d’ĂȘtre terminĂ©s, et une faible performance des marchĂ©s financiers traditionnels.

Trump refuse de signer les chĂšques

Alors que les discussions quant Ă  une deuxiĂšme vague de distribution de chĂšques cadeaux aux citoyens US pour stimuler l’économie amĂ©ricaine dure depuis des mois, Donald Trump a dĂ©cidĂ© de repousser les dĂ©bats aprĂšs les Ă©lections prĂ©sidentielles.

Les marchĂ©s financiers traditionnels et Bitcoin ont mal accueilli la nouvelle ; le BTC a enregistrĂ© une baisse d’environ 250 USD.

Le BTC est passĂ© d’un peu plus de 10 700 USD Ă  environ 10 560 USD avant de remonter. Bitcoin se nĂ©gocie Ă  10 652 USD au moment oĂč nous rĂ©digeons cet article.

Le support au niveau des 10 500 USD a tenu encore une fois face à une pression baissiùre provenant d’un facteur exogùne.

Qu’est ce qui pourrait venir Ă  bout de l’attitude zen de Bitcoin ? On a du mal Ă  reconnaĂźtre la doyenne des cryptos avec des volatilitĂ©s quotidiennes qui vous donnent le vertige. Le BTC a 6 chances sur 7 de reprendre bientĂŽt son rallye haussier, Ă  en croire les donnĂ©es historiques. Êtes-vous suffisamment accrochĂ©s pour un possible voyage jusqu’aux 100.000$ ?

The post Bitcoin (BTC) le 7 octobre 2020 – 6 chances sur 7 d’un Imminent Rallye Haussier ? appeared first on TheCoinTribune.

Les Frais Ethereum (ETH) Explosent en Septembre avec une Augmentation de 47% !

October 7th 2020 at 18:00

Les plus sceptiques s’attendent Ă  ce que la bulle DeFi explose mais pour le moment, ce sont les gas qui explosent sur Ethereum (ETH). Septembre n’a pas Ă©tĂ© tendre avec les cryptos en gĂ©nĂ©ral : l’Ether figure dans la liste des victimes mĂȘme si le rĂ©seau s’en sort finalement mieux que celui de la doyenne des cryptos.

Les gas font la fortune des mineurs ETH

On entame le dernier trimestre de cette annĂ©e 2020. Comment la DeFi s’en sortira-t-elle ? Sa croissance boostĂ©e par un afflux de capitaux vers le secteur, en particulier vers les activitĂ©s de yield farming, semble pour le moment inarrĂȘtable.

Les mises en garde des personnalitĂ©s cryptos adressĂ©es aux investisseurs, en qualifiant la DeFi de bulle financiĂšre, sont passĂ©es dans l’oreille d’un sourd.

L’essor de la DeFi a fait exploser les gas sur Ethereum. Les statistiques indiquent des frais de transaction en hausse de 47% en septembre 2020 par rapport au mois prĂ©cĂ©dent.

Selon les donnĂ©es de Glassnode, les mineurs ETH ont enregistrĂ© des gains de 166 millions de dollars en frais de transaction – Ă  titre de comparaison, 26 millions de dollars pour les mineurs de Bitcoin (BTC) – un nouvel ATH pour le rĂ©seau.

Ethereum ETH frais de transaction nouveau record

L’Ether s’en est mieux sorti que Bitcoin

Le réseau Ethereum a enregistré un taux de rendement de 60%, loin devant celui de Bitcoin à 18%.

L’Ether n’a cependant pas Ă©chappĂ© aux tempĂȘtes d’un mois de septembre catastrophique qui l’a fait chuter de 18%. L’Ether s’échange actuellement aux alentours des 365 USD.

L’augmentation des frais a remis au-devant de la scĂšne les solutions layer 2 et, Vitalik Buterin lui-mĂȘme soutien l’intĂ©gration de celles-ci.

Il affirme que ces derniĂšres feraient d’Ethereum une infrastructure adaptĂ©e aux paiements.

Ethereum a rĂ©cemment procĂ©dĂ© au lancement du testnet Spadina, le dernier avant le dĂ©ploiement d’ETH 2.0.

Ce dernier devrait thĂ©oriquement rĂ©soudre les problĂšmes d’un Ethereum qui ploie sous le poids de la DeFi mais, les experts sont pessimistes Ă  ce sujet.

Buterin et les dĂ©veloppeurs jouent-ils Ă  quitte ou double avec Ethereum 2.0 ? Le Proof-of-Staking est-il rĂ©ellement la solution pour la scalabilitĂ© du rĂ©seau tout en diminuant les gas ? L’ETH 2.0 a rencontrĂ© de nombreux obstacles sur sa route et, la migration vers celle-ci ne se fera pas en un jour. Ça prendra encore du temps avant que la magie attendue ou espĂ©rĂ©e, c’est selon, par les utilisateurs du rĂ©seau, opĂšrent. Et le temps est peut-ĂȘtre un luxe qu’Ethereum ne peut pas se permettre avec une DeFi qui grossit Ă  vue d’Ɠil.

The post Les Frais Ethereum (ETH) Explosent en Septembre avec une Augmentation de 47% ! appeared first on TheCoinTribune.

Maduro explique que les Cryptos et Bitcoin (BTC) sont utiles au Venezuela contre les Sanctions FinanciĂšres

October 7th 2020 at 16:00

D’aprĂšs le prĂ©sident du Venezuela, Nicolas Maduro, toutes les cryptomonnaies seraient les bienvenues pour contourner les sanctions amĂ©ricaines et relancer l’économie vĂ©nĂ©zuĂ©lienne. Changement de cap ? Qu’en est-il du Petro ? Et du Bitcoin (BTC) ?

D’autres cryptomonnaies à la rescousse du Petro ?

Le prĂ©sident Nicolas Maduro a dĂ©clarĂ© rĂ©cemment que le gouvernement qu’il prĂ©side envisageait dĂ©sormais de promouvoir diverses cryptomonnaies comme moyens potentiels de transactions, pour contourner les nombreuses sanctions auxquelles le Venezuela est confrontĂ© depuis plusieurs mois.

Dans cette optique, sans tarder le 29 septembre dernier, il a prĂ©senté un nouveau projet de loi qui favorisera l’utilisation de diverses cryptomonnaies aussi bien dans le commerce intĂ©rieur qu’extĂ©rieur. 

Selon ses dires, le nouveau projet de loi impliquait Ă  la fois des initiatives de cryptomonnaies privĂ©es et tout comme celles soutenues par l’État tel que le Petro. « Le projet de loi anti-sanctions est la premiĂšre rĂ©ponse [
] pour donner une nouvelle force Ă  l’utilisation du Petro et d’autres cryptomonnaies, nationales et mondiales, dans le commerce intĂ©rieur et extĂ©rieur, afin que toutes les cryptomonnaies du monde, Ă©tatiques et privĂ©es, puissent ĂȘtre utilisĂ©es. Il s’agit d’un projet important en cours de dĂ©veloppement. »

Selon plusieurs mĂ©dias, ce nouveau projet de loi fait son bonhomme de chemin et est d’ailleurs  en cours d’examen par l’organe lĂ©gislatif du Venezuela, l’AssemblĂ©e nationale constituante.

Petro, la cryptomonnaie nationale 

Compte tenu des nouvelles, il est clair que l’intĂ©rĂȘt du Venezuela pour la cryptomonnaie ne se limite plus Ă  la cryptomonnaie nationale du pays, le Petro,  longtemps positionnĂ© comme un outil majeur pour Ă©chapper aux sanctions amĂ©ricaines.

En effet, pendant longtemps Nicolas Maduro s’est fait le porte-parole du Petro et semblait ne pas blairer les autres cryptomonnaies. Pour rappel, le Petro est une cryptomonnaie adossĂ©e Ă  un sous-jacent constituĂ© des rĂ©serves de pĂ©trole nationales, qu’il ne serait pas superfĂ©tatoire de qualifier de potentielles. MĂȘme si le prĂ©sident se veut rassurant et avance une garantie de l’ordre de 30 millions de barils.

Officiellement dĂ©ployé en fĂ©vrier 2018, le Petro est devenu la premiĂšre cryptomonnaie nationale au pĂ©trole au monde.  Il avait Ă©tĂ© lancĂ© pour d’une part attirer les investissements Ă©trangers et d’autre part Ă©viter les sanctions du gouvernement amĂ©ricain. Cependant, le jeton n’est  toujours pas disponible Ă  l’achat en dehors du Venezuela.

À l’intĂ©rieur du pays, il ne manquera cependant pas d’utilisateur. En effet, le prĂ©sident fait tout pour qu’il soit adoptĂ© des VĂ©nĂ©zuĂ©liens. Ainsi fin 2019, le gouvernement avait dĂ©jĂ  dĂ©cidĂ© par exemple, de payer Ă  8 millions de travailleurs du secteur public du pays, 2 mois de salaire en cryptomonnaie Petro pour NoĂ«l. Un an plus tĂŽt, il avait dĂ©jà commencĂ© Ă  payer aux retraitĂ©s leur pension dans cette mĂȘme crypto devise.

Un autre exemple qui illustre fort bien, la volontĂ© du PrĂ©sident Nicolas Maduro, de voir triompher le Petro, est la dĂ©cision qu’il a prise de ne vendre le pĂ©trole, l’or et l’acier qu’avec le Petro. La nouvelle ligne adoptĂ©e par Nicolas Maduro a de quoi ravir la cryptosphĂšre. Ce qui est certains, c’est que le Venezuela continue dans sa stratĂ©gie d’indĂ©pendance notamment vis-Ă -vis du Dollar. DerniĂšrement, la crĂ©ation d’une pool de minage nationale pour le Bitcoin confirmait ce virage stratĂ©gique.

The post Maduro explique que les Cryptos et Bitcoin (BTC) sont utiles au Venezuela contre les Sanctions FinanciĂšres appeared first on TheCoinTribune.

Diabolo.io, le Trading Social de Bitcoin (BTC) et de cryptomonnaies 2.0 !

October 7th 2020 at 14:00

Nouvel Ă©pisode aujourd’hui d’Adopte Un Projet Crypto ! Et Ă  cette occasion, nous allons plonger dans un projet français (Cocorico !) qui veut rĂ©volutionner le trading et la confiance qui existe dans ce milieu


Le trading, l’art de manier les achats et les reventes d’actifs de maniĂšre Ă  en tirer un bĂ©nĂ©fice Ă©conomique. Cet exercice qui se dĂ©mocratise de plus en plus ces derniĂšres annĂ©es de par l’accessibilitĂ© et l’émergence des services de trading en ligne font miroiter fortune Ă  beaucoup d’entre nous. Cependant, gros gains sont toujours associĂ©s Ă  gros risques, et ceux du trading sont nombreux : la formation est difficile, les stratĂ©gies parfois trĂšs chronophages et les actions d’achats et de reventes bien trop souvent addictives. Mais aujourd’hui, au sein de l’univers crypto, en plein dans le courant de la DeFi, Ă©merge un nouveau service prometteur, Diabolo.io qui pourrait bien bouleverser les standards du trading de Bitcoin et de cryptomonnaies !

Diabolo.io et l’approche nouvelle du trading

Diabolo.io est un service de trading que l’on peut considĂ©rer comme un vĂ©ritable outil de diffĂ©renciation. A l’image d’eToro, Diabolo.io exploite le concept de trading social via son service principal de copytrading.

Cette solution de copytrading consiste tout simplement Ă  mimer les ordres d’achats et de reventes d’un trader professionnel et expĂ©rimentĂ© afin d’obtenir des rendements similaires aux siens. Il faut bien noter que Diabolo.io n’est pas une plateforme de trading, mais bien un outil qui fonctionne en synergie avec des plateformes telles que Binance ou kucoin.

Il est en effet nĂ©cessaire de synchroniser son compte exchange avec la plateforme et d’autoriser celle-ci Ă  dĂ©placer vos fonds de maniĂšre similaire et simultanĂ©e aux traders professionnels. Mais attention, ici, il n’y a pas de raisons de paniquer. En effet, Bitcoin et autres cryptomonnaies ne quittent jamais le wallet de votre exchange et les traders de Diabolo.io tout autant que les Ă©quipes n’auront jamais accĂšs Ă  vos fonds. De plus, la solution de copytrading de Diabolo.io est parfaitement automatisĂ©e et monitorĂ©e.

Le DCASH, token de Diabolo.io

Pour fonctionner, la plateforme déploie son propre token ERC-20, standard désormais incontournable du réseau Ethereum, le DCASH.

Le DCASH permet en outre d’accĂ©der aux diffĂ©rentes solutions proposĂ©es par Diabolo.io : il s’agit de fait d’un utility token ou token utilitaire en français. Nous reviendrons plus en dĂ©tails sur le DCASH et ses caractĂ©ristiques les plus intĂ©ressantes un peu plus bas dans l’article.

Par ailleurs, Diabolo.io propose Ă©galement de gĂ©nĂ©rer des revenus passifs qui tomberont sous forme de rewards tous les mois. En effet, Diabolo.io met en place un fond de gestion qui se caractĂ©rise en une solution d’investissement passive. En fonction des tokens DCASH dĂ©tenus et des performances globales du top 3 des meilleurs traders de Diabolo.io, les dĂ©tenteurs de DCASH sont automatiquement crĂ©ditĂ©s d’un montant supplĂ©mentaire de DCASH. Ces revenus sont ainsi 100% passif, et en bonus, si vous utilisez vos DCASH dans d’autres services de Diabolo.io tel que le copytrading, ceux-ci sont malgrĂ© tout comptabilisĂ©s dans le calcul des dividendes. 

Diabolo.io et la tokenisation au service du trading

Enfin, prochainement, Diabolo.io tend Ă  dĂ©velopper une ultime solution de trading 2.0 : les tokens perfomances. Il s’agit ici de tokens distincts du DCASH, qui tokeniseront les performances d’un trader dĂ©signĂ©. Ainsi, si ce trader rĂ©alise une performance de 5% alors la valeur du token performance associĂ©e subira la mĂȘme variation. Avec cette solution, il n’est dĂšs-lors mĂȘme plus nĂ©cessaire de disposer d’un compte au sein d’un exchange. Les plus-values gĂ©nĂ©rĂ©es par ces variations de valeurs sont reversĂ©es Ă  l’utilisateur sous forme de DCASH qu’il peut ainsi par la suite convertir en euros ou laissez sur la plateforme afin de continuer Ă  disposer du service de fonds de gestions de Diabolo.io.

Mais du coup, pour les traders, quelles sont les solutions ? 

Effectivement, ces traders ont bel et bien un vĂ©ritable intĂ©rĂȘt Ă  utiliser Diabolo.io. Ils gĂ©nĂšrent des complĂ©ments de revenus par le biais des services de copytrading auxquels ils soumettent une commission sur les gains des utilisateurs au mĂȘme titre que le permettront par la suite les tokens performances. 

Comment sont sélectionnés les traders de Diabolo.io ? 

La sĂ©lection se base sur la performance des traders. Diabolo.io met aujourd’hui en place des challenges (qui de plus rĂ©munĂšrent les gagnants) afin de repĂ©rer les talents du trading, mais propose Ă©galement de trader via un compte dĂ©mo pour que la plateforme puisse en analyser les statistiques. Enfin, il est possible de fournir aux Ă©quipes de Diabolo.io un journal de trade qui fera l’objet d’une analyse approfondie et dont la finalitĂ© statuera sur l’éligibilitĂ© au copytrading du trader postulant.

Je sais, c’est beaucoup d’informations mais le projet est ambitieux. Pour Ă©claircir certains points, qui de mieux placĂ© que le CEO du projet ? L’équipe de TheCoinTribune ainsi que moi-mĂȘme remercions chaleureusement Julien ONNEN, entrepreneur depuis 2004, et CEO de Diabolo.io qui a acceptĂ© de dĂ©gager de son temps afin d’approfondir avec nous certains points Ă©pineux du projet et en soulever certains enjeux. 

Comment définirais-tu le DCASH ?

Le DCASH est l’utility token fondamental de copytrading de Diabolo. Bien que la plateforme soit actuellement disponible, le DCASH ne l’est pas encore et est actuellement remplacĂ© par des crĂ©dits.

La finalitĂ© du DCASH est de dĂ©centraliser l’activitĂ© afin de rompre la dĂ©pendance aux institutions bancaires. Pour Diabolo.io, le DCASH symbolise l’entrĂ©e dans la phase 2.0 du copytrading comme l’on imagine, oĂč l’on ne se situe dĂ©sormais plus dans une logique de simple link account via API mais vĂ©ritablement synthĂ©tiser des performances. Par la suite, nous visons une Ă©lĂ©vation de la valeur du DCASH et qu’il devienne un vĂ©ritable actif spĂ©culatif.

En effet, le DCASH se veut rare. Ainsi, Diabolo.io rachĂšte 20% du chiffre d’affaires en DCASH afin de les dĂ©truire jusqu’à atteindre 50% de la total supply de DCASH. Par ailleurs, le DCASH se veut sĂ©curisĂ© et fiable car il est backĂ© sur un fond de rĂ©serve, le Diabolo FUND CARE, oĂč Diabolo.io place mensuellement 2% de son chiffre d’affaire. 

Comment Diabolo.io se distingue de la concurrence ?

Diabolo.io rĂ©compense et travaille Ă  la performance. Le dĂ©bit de DCASH repose sur un calcul impliquant plusieurs variables clairement identifiables. À l’issu de l’analyse, on a une performance nette et transparente qui sert de base fiable pour dĂ©biter le DCASH. La concurrence repose souvent sur des paiements mensuels. On est particuliĂšrement Ă©loignĂ© de ce modĂšle qui est dĂ©connectĂ© du rĂ©sultat et de la performance. Par ailleurs, il n’y a aucun frais pour le copytrading : ni d’entrĂ©e, ni de gestion, ni de sortie.

Le modÚle de rémunération de Diabolo
issu du whitepaper de diabolo.io

Vous dĂ©butez actuellement votre campagne de financement. Vous ĂȘtes en pre-sale mais vous avez dĂ©jĂ  dĂ©passĂ© les 100K d’investissement avant mĂȘme le dĂ©but de l’ICO. Quels sont vos objectifs de financement et quelle valeur donneriez-vous Ă  terme au DCASH ?

NDLR : Le 04/10 le projet a terminé la pre-sale avec 150 holders et 200.000$ levés. Le soft cap est donc déjà atteint.

Nous visons un soft cap de 200.000$ ce qui Ă  priori devrait ĂȘtre largement atteint. Nous avons Ă©galement fixĂ© un hard cap de 2.000.000$. Au-delĂ  de ce montant, toutes les sommes perçus iront en complĂ©ment bonus pour renforcer le fond de gestion. En ce qui concerne la valeur du DCASH, lors de l’ICO qui se dĂ©roulera trĂšs prochainement, le token sera Ă©mis pour 0,15$ et dans quelques annĂ©es, nous l’imaginons facilement atteindre une valeur entre 1 et 10$.

Pourrais-tu développer les enjeux juridiques et sociaux de Diabolo.io ?

Diabolo.io est juridiquement encadrĂ© par l’AutoritĂ© des MarchĂ©s Financiers (AMF). Nous Ɠuvrons pour l’agrĂ©ment de Prestataire d’actifs numĂ©riques (PSAN). Nous nourrissons vĂ©ritablement une volontĂ© de transparence avec le projet Diabolo.io et il est donc de rigueur pour nous que cette transparence soit tout autant tangible pour les utilisateurs que pour les institutions. Par ailleurs, tant que l’on utilise une monnaie virtuelle telle que le DCASH, Diabolo.io ne se positionne absolument pas en tant que fond de gestion aux yeux de la rĂ©glementation actuelle.  De plus, en ce qui concerne les utilisateurs, il y a vĂ©ritable travail de dĂ©mocratisation et d’éducation Ă  la blokchain. Pour mimer efficacement et avec transparence les fonds de gestion, les utilisateurs doivent comprendre les enjeux de la dĂ©centralisation et comprendre ce que sont nos smart contracts.

Comment se définit votre rapport aux traders ?

C’est un vĂ©ritable win-win. Je dirais mĂȘme qu’ils sont plus gagnants que nous. Cependant, nous sommes trĂšs regardants face aux profils de traders validĂ©s par l’algorithme Diabolo pour le copytrading. Il y a une vĂ©ritable sĂ©lection, et on espĂšre attirer les meilleurs d’entre eux en organisant rĂ©guliĂšrement des concours par exemple.

Septembre 2020 oblige, comment Diabolo.io se positionne vis-à-vis de la DeFi dans son ensemble ?

Le projet n’est pas totalement dĂ©centralisĂ©e car on souhaite dans un premier temps conserver sa gouvernance afin d’assurer la qualitĂ© de son dĂ©veloppement. Cependant, nous souhaiterions progressivement remplacer nos prises de dĂ©cisions humaines par des algorithmes. Enfin, en ce qui concerne globalement la DeFi, l’équipe a songĂ© Ă  lister le DCASH sur UniSwap en plus de certains CEX (centralised exchange). »

Une derniĂšre question, quelle est la force de l’équipe derriĂšre Diabolo.io ?

Nous avons la chance d’avoir une Ă©quipe trĂšs solide. Antoine Legay est un trader connu et reconnu qui apporte beaucoup de visibilitĂ© au projet. Samuel, notre dĂ©veloppeur, est Ă  plein temps depuis quelques annĂ©es et est trĂšs spĂ©cialisĂ© en data analyse et en algorithme de trading. Thomas notre business dĂ©veloppeur nous rapporte des partenariats extrĂȘmement intĂ©ressants qu’on ne peut malheureusement pas encore dĂ©voiler. De maniĂšre globale, toute l’équipe est trĂšs performante.

Vous trouverez plus d’informations sur l’équipe de Diabolo.io en cliquant ici.

3 raisons d’adopter Diabolo.io

  • Pour son Ă©quipe française au fort potentiel et qui a une rĂ©elle expĂ©rience dans le monde du trading. Avoir un CEO Trader, c’est s’assurer que le projet se concentra Ă  rendre transparent les donnĂ©es qui comptent rĂ©ellement dans ce secteur ;
  • Pour son token DCASH qui permet de rendre facile et accessible les notions de gestion du risque et de performance en trading ;
  • Aucun frais fixe. On ne paye qu’à la performance, ce qui permet de rassurer, et d’inciter la plateforme Diabolo.io Ă  trouver les meilleurs traders possibles. Tout le monde est gagnant ensemble, et uniquement ensemble !

Un projet ambitieux et Ă  suivre.

Il est clair que Diabolo.io est un projet qui pourrait potentiellement secouer l’écosystĂšme du trading social de Bitcoin et Cryptomonnaies, et mĂȘme du trading dans son ensemble. Son Ă©volution future sera intrinsĂšquement liĂ©e Ă  l’évolution des normes du trading, mais Ă©galement des changements lĂ©gislatifs. Bref, dans tous les cas, nous ne manquerons pas de vous faire part des actualitĂ©s de ce projet qui vient bouleverser les bots et les mƓurs du trading. Pour commencer Ă  dĂ©couvrir la nouvelle tendance du Trading Social de Diabolo, ne reste plus qu’à vous inscrire sur la plateforme.

The post Diabolo.io, le Trading Social de Bitcoin (BTC) et de cryptomonnaies 2.0 ! appeared first on TheCoinTribune.

Attente avant rentabilité et minage alternatif

October 7th 2020 at 13:18

Dans un article intitulĂ© “Profit lag and alternate network mining” publiĂ© hier sur arXiv.org, les chercheurs Cyril Grunspan (Leonard de Vinci PĂŽle Universitaire, De Vinci Research Center) et Ricardo PĂ©rez-Marco (CNRS, IMJ-PRG) dĂ©finissent l’idĂ©e de temps d’attente avant rentabilitĂ© et Ă©tudient la stratĂ©gie de minage alternatif consistant Ă  exploiter diffĂ©rents forks d’une mĂȘme cryptomonnaie avec [
]

L’article Attente avant rentabilitĂ© et minage alternatif est apparu en premier sur Bitcoin.fr.

2020, l’annĂ©e du grand nettoyage dans les cryptos ?

October 7th 2020 at 11:05
By: Joachim
Depuis leurs dĂ©buts, les crypto-monnaies sont gangrenĂ©es par les comportements illĂ©gaux et/ou criminels de certains de ses acteurs. Et, bien trop souvent, ces acteurs ne sont pas des moindres. Cette mauvaise rĂ©putation, parfaitement justifiĂ©e, ternit les efforts de celles et ceux qui Ɠuvrent vĂ©ritablement pour l’adoption des cryptos. Depuis janvier, de nombreux Ă©vĂ©nements font ressembler [
]

Pour IBM la Blockchain devient un outil business indéniable !

October 7th 2020 at 10:57

Blockchain par-ci, blockchain par-là ! Les blockchains feront-elles rĂ©ellement partie du quotidien des entreprises d’ici, disons, 10 ans ? IBM fait aujourd’hui entendre sa voir sur le sujet par l’intermĂ©diaire d’Alistair Rennie ; le gĂ©ant informatique investit uniquement pour le moment dans les blockchains privĂ©es.

La blockchain : l’essayer c’est l’adopter !

Dans une interview accordĂ©e Ă  Cointelegraph, le manager du dĂ©partement blockchain d’IBM, Alistair Rennie, explique comment la blockchain a Ă©voluĂ© en passant d’une simple technologie Ă  celui d’un outil indispensable dans l’ùre du numĂ©rique.

Dans le cadre de ses activitĂ©s, Rennie a observĂ© que le secteur des services financiers et celui de la supply chain sont les 2 domaines oĂč la blockchain rencontre une adoption rapide.

Le dĂ©ploiement de la blockchain sur la chaĂźne d’approvisionnement permet Ă  une entreprise de bĂ©nĂ©ficier d’une visibilitĂ© auprĂšs de tous les acteurs de la chaine, tout en suivant l’intĂ©gralitĂ© du processus d’approvisionnement.

La difficulté réside selon Rennie dans les nombreuses différences entre les systÚmes adoptés par chaque entreprise.

Le secteur financier est l’un des plus actifs dans l’utilisation de la blockchain, avec de nombreux cas d’utilisation, à l’exemple de la plateforme de paiement We.trade ou encore de la Blockchain Community Initiative.

Cette derniÚre traiterait actuellement un volume de transactions évalué à 300 millions de dollars.

La COVID-19 booste la blockchain

Avec la pandémie de la COVID-19, de nombreuses entreprises ont adopté la blockchain pour numériser leurs processus de partage de données.

La conception d’IBM hybrid cloud platform prend ce facteur en considĂ©ration. Alistair Rennie a Ă©galement Ă©voquĂ© la question de la confiance sur les rĂ©seaux privĂ©s.

Selon lui, le problĂšme ne devrait pas se poser Ă©tant donnĂ© que les participants Ă  ce type de rĂ©seau peuvent toujours contrĂŽler les informations qu’ils choisissent de diffuser.

Enfin, IBM ne rejette pas l’idĂ©e de participer Ă  la crĂ©ation d’une blockchain publique, mĂȘme si l’entreprise souhaite pour le moment se concentrer sur les blockchains privĂ©es.

MĂȘme la CIA s’intĂ©resse Ă  Bitcoin (BTC), aux cryptos et Ă  la blockchain. La FFPB a lancĂ© une opĂ©ration de recensement des professionnels français de la blockchain ; si ce n’est pas trop tard, inscrivez-vous sur le formulaire prĂ©vu Ă  cet effet. Blockchain dĂ©centralisĂ©e vs base de donnĂ©es centralisĂ©es : le match semble pour le moment pencher en faveur du premier, dont les qualitĂ©s thĂ©oriques sont aujourd’hui tellement vantĂ©es. Le temps nous dira si ce n’était effectivement qu’une simple vantardise pour donner plus de goĂ»ts aux projets Ă  la sauce D.

The post Pour IBM la Blockchain devient un outil business indéniable ! appeared first on TheCoinTribune.

L’inflation dans le monde parallùle de l’INSEE et du BLS (Bureau of labor statistics)

October 7th 2020 at 10:40

« Parmi les nombreux indicateurs de l’institut National des Statistiques et des Études Économiques, l’indice des prix Ă  la consommation est l’un des indices les plus consultĂ©s. Il est trĂšs important car il permet de s’assurer du maintien du pouvoir d’achat du SMIC, des pensions de retraite, etc
 Mais malgrĂ© sa haute importance, l’indice d’inflation de l’INSEE est suspicieusement tres [
]

L’article L’inflation dans le monde parallùle de l’INSEE et du BLS (Bureau of labor statistics) est apparu en premier sur Bitcoin.fr.

Bitcoin/USD campe au-dessus des 10 000 $

October 7th 2020 at 09:00

BTC/USD continue de flotter au-dessus du seuil pivot des 10 000 $. L’imminence de l’élection prĂ©sidentielle US et la contamination de Donald Trump par le Covid semblent geler les marchĂ©s dans l’expectative. En attendant le grand dĂ©nouement de novembre, les fondamentaux restent de bon augure pour le Bitcoin (BTC).

Un nombre d’adresses en constante augmentation

Le nombre d’adresses Bitcoin sur lesquelles se trouvent effectivement des satoshis, voire des milliers de Bitcoins, continue d’augmenter. La trajectoire exponentielle de 2017 a bien entendu cessĂ©, mais nous observons que la cryptomonnaie est loin de s’ĂȘtre passĂ©e de mode avec dĂ©sormais 32 millions d’adresses.

MĂȘme si ce n’est pas exact, nous pourrions extrapoler ces chiffres en avançant qu’une trentaine de millions de personnes font dĂ©sormais confiance au Bitcoin. Ce qui nous fait une croissance de presque 300 % au cours des 4 derniĂšres annĂ©es.

Rapporté à la population mondiale, si vous possédez ne serait-ce que quelques milliers de satochis, vous faites partie du 0.4 %. Rapporté à la population des pays avancées (OCDE), vous faites partie du 2.5 %.

Le Bitcoin continue d’attirer les foules Ă  un rythme soutenu et il n’y a pas de meilleur outil de prĂ©diction de la valeur du Bitcoin sur le long terme.

Le NASDAQ ne plonge pas

NASDAQ depuis un an
NASDAQ / Source CNBC

MalgrĂ© une incartade Ă  la baisse aprĂšs que Donald Trump ait Ă©tĂ© testĂ© positif, les marchĂ©s ont finalement remontĂ© la pente. Cette information est extrĂȘmement importante car elle suggĂšre que Wall Street sera davantage jouasse en cas de victoire de l’actuel locataire de la Maison blanche qu’en cas d’élection de Biden.

Cela Ă©tant dit, le scĂ©nario le plus risquĂ© pour le Bitcoin serait qu’aucun des candidats ne concĂšde sa dĂ©faite. Il y aurait alors des chances que la bourse tangue sĂ©vĂšrement et emporte le Bitcoin dans sa chute. C’est en tout cas ce qu’il s’est passĂ© lors du crash boursier du mois de mars.

Pourquoi le Bitcoin baisse en mĂȘme temps que la bourse alors qu’il est censĂ© ĂȘtre le dernier debout en cas d’effondrement ? Parce que les Banques Centrales ont encore des munitions pour maintenir en lĂ©vitation les cours boursiers.

Mais il n’est pas dit que le Bitcoin coule lors du crash « structurel ». Par exemple, en cas de baisse plus rapide que prĂ©vu de la production pĂ©troliĂšre, elle qui sous-tend toute croissance. Pas de pĂ©trole, pas de chocolat.

Il est possible d’imprimer des milliers de milliards quand l’énergie n’est pas un problĂšme. Mais sans entropie bon marchĂ©, c’est de l’inflation que les Banques Centrales imprimeront
 #Bitcoin

Planche à billets, Brrr


Le CongrĂšs US est sur le point de dĂ©bloquer quelques milliers de milliards supplĂ©mentaires. 2 000 milliards sont attendus au cours des prochains mois si les dĂ©putĂ©s amĂ©ricains arrivent Ă  se mettre d’accord.

La dette US atteint déjà officiellement 138 % du PIB


Dette US en pourcentage du PIB

La dette publique américaine en % du PIB :
1980 : 31%
1985 : 40%
1990 : 52%
1995 : 65%
2000 : 58%
2005 : 61%
2010 : 87%
2015 : 101%
Aujourd’hui : 138%

En attendant que le gouvernement obtienne son feu vert pour aggraver le dĂ©ficit budgĂ©taire, la FED continue d’imprimer des tombereaux d’argent. Elle a mĂȘme rĂ©cemment modifiĂ© son objectif d’inflation afin de permettre Ă  la hausse des prix d’excĂ©der l’ancienne limite de 2 %. L’objectif Ă©tant de rĂ©duire le poids de la dette avec cette inflation (avec le pouvoir d’achat des amĂ©ricains).

Christine Lagarde a Ă©galement Ă©voquĂ© la semaine derniĂšre l’idĂ©e d’accepter une hausse des prix supĂ©rieure Ă  2 %. La BCE ne tarde jamais pour marcher dans les pas de la FED


Pire, il se murmure que la BCE, qui a dĂ©jĂ  augmentĂ© son QE de 1350 milliards – pour soi-disant parer Ă  la crise du Covid (oĂč est l’argent pour les hĂŽpitaux ?
), va remettre une couche de 650 milliards avant NoĂ«l.

Bref, l’argent coule Ă  flots et c’est prĂ©cisĂ©ment pour que nous puissions nous protĂ©ger contre ce vol en plein jour que le Bitcoin a Ă©tĂ© créé 

Quoi de neuf sur Twitter ?

Finissons ce petit tour d’horizon par la popularitĂ© du Hashtag #Bitcoin. Ce dernier est Ă©videmment trĂšs populaire depuis le dĂ©but de l’annĂ©e. Planche Ă  billets oblige


Le graphique ci-dessous montre que les affaires reprennent. Et alors que la FED et la BCE semblent parties pour lancer leur propre « CBDC », il est Ă  prĂ©voir la cryptomonnaie connaisse bientĂŽt un puissant regain d’intĂ©rĂȘt.

Source : Bitinfochart

Nous restons d’avis que le Bitcoin surfe sur des fondamentaux extrĂȘmement solides et que toute baisse reste une opportunitĂ© d’achat. Quelque soit l’horizon de temps. Et ce n’est pas la performance du Bitcoin cette annĂ©e qui nous incitera Ă  dire le contraire :

performance btc vs gold vs SP500
Performance du BTC, de l’or et du S&P500 (bourse US) depuis le premier Janvier 2020

The post Bitcoin/USD campe au-dessus des 10 000 $ appeared first on TheCoinTribune.

Quand s’arrĂȘtera l’hĂ©morragie Bitcoin (BTC) de BitMEX ?

October 7th 2020 at 08:00

BitMEX est-il coupable, accusĂ© Ă  tort, innocent ? A la « Justice » amĂ©ricaine de se prononcer sur son sort. La machine judiciaire amĂ©ricaine arrivera-t-il Ă  broyer l’exchange basĂ© aux Seychelles ? La plateforme est-elle en train de vivre ces derniers jours ?

Le paradis des cryptos déserté

Le cauchemar ne fait que comment pour BitMEX et ses fondateurs. La Commission Futures Trading Commission (CFTC) et le dĂ©partement de la Justice accusent BitMEX d’opĂ©rer comme entitĂ© non-rĂšglementĂ©e sur le territoire amĂ©ricain et d’enfreindre la loi en matiĂšre de lutte contre le blanchiment d’argent.

Le CEO de BitMEX, Arthur Hayes et les 2 autres co-fondateurs de l’exchange, Ben Delo et Samuel Reed, sont Ă©galement poursuivis au pĂ©nal par le procureur de New York.

Les marchĂ©s ont sans surprise rĂ©agi nĂ©gativement Ă  l’annonce d’une telle nouvelle ; la plupart  des cryptomonnaies ont vu leur cours s’effondrer.

De nombreux bitcoiners ont dĂ©sertĂ© de l’exchange : selon les donnĂ©es de Crystal Blockchain, prĂšs de 45 000 Bitcoins (BTC) ont Ă©tĂ© retirĂ©s de la plateforme depuis l’annonce de la CFTC.

BitMEX retrait solde Bitcoin BTC

Les malheurs de BitMEX ont cependant fait des heureux : Gemini, Binance, OKEx et Huobi sont les grands bĂ©nĂ©ficiaires des dĂ©boires juridiques de l’exchange.

En effet, en moins de 48 heures aprĂšs l’annonce, plus de 20 000 BTC ont Ă©tĂ© transfĂ©rĂ©s vers ces 4 exchanges.

Vers une plateforme fantĂŽme

A la suite du Black Thursday, BitMEX avait dĂ©jĂ  enregistrĂ© une perte importante d’utilisateurs : durant les 6 mois qui se sont Ă©coulĂ©s jusqu’à cette mise en accusation, prĂšs de 100 000 BTC auraient Ă©tĂ© retirĂ©s de la plateforme.

NĂ©anmoins, les retraits de ces 2 derniers jours sont d’une ampleur sans prĂ©cĂ©dent. A ce stade de l’enquĂȘte, il est difficile de connaĂźtre le futur de BitMEX.

L’exchange pourrait faire faillite et disparaitre mais, il ne faut pas l’enterrer trop vite.

Le CEO de Blockchain Intelligence Group, Lance Morginn, indique que l’issue probable serait une sanction financiùre assortie d’un paiement d’amendes.

BitMEX est en train de se vider. C’est peut-ĂȘtre mĂȘme Ă©tonnant de voir encore des utilisateurs rester sur plateforme – peut-ĂȘtre par esprit de dĂ©fiance envers les autoritĂ©s US ? Si la « Justice » US parvient Ă  faire fermer la plateforme, la question de la dĂ©centralisation des exchanges sera alors de nouveau remise en cause. Un pouvoir central capable de dĂ©cider de l’avenir d’un DEX, avouez que tout ça n’est pas trĂšs cohĂ©rent. Si vous cherchez un bon modĂšle de projet blockchain et crypto dĂ©centralisĂ©, essayez de fermer Bitcoin (BTC) : vous comprenez ?

The post Quand s’arrĂȘtera l’hĂ©morragie Bitcoin (BTC) de BitMEX ? appeared first on TheCoinTribune.

Bitcoin (BTC) le 6 octobre 2020 – Le Calme Avant la TempĂȘte


October 6th 2020 at 20:31

La volatilitĂ© boude encore les marchĂ©s ; Bitcoin (BTC) n’a pas tellement bougĂ© aujourd’hui, 6 octobre 2020. C’est mal parti pour un BTC Ă  20 000 USD d’ici la fin de l’annĂ©e, les vents ne sont pas favorables Ă  la doyenne des cryptos.

Binance fait barrage Ă  Bitcoin

Selon l’analyste on-chain Cole Garner, l’ascension de Bitcoin serait confrontĂ©e Ă  un plafond de 2 800 BTC – soit environ 30 millions de dollars – qui attendent d’ĂȘtre vendus sur Binance (BNB).

Bien qu’un recul ne soit pas forcĂ©ment imminent, le BTC aura du mal Ă  repartir Ă  la hausse et Ă  dĂ©passer les 11 000 USD.

Sur le trĂšs court terme, Bitcoin devrait rester confiner entre les supports et les rĂ©sistances clĂ©s de 10 500 USD – 11 000 USD. Durant les 2 derniĂšres annĂ©es, Bitcoin a enregistrĂ© un 4Ăšme trimestre nĂ©gatif.

La fin de l’annĂ©e s’annonce difficile pour la doyenne des cryptos dont le prix est Ă©galement menacĂ© par l’élection prĂ©sidentielle US controversĂ©e, une Ă©ventuelle seconde vague de la COVID-19 pouvant provoquer une paralysie mĂȘme partielle de l’économie et, un Ă©ventuel krach des marchĂ©s financiers traditionnels.

Pour le moment, le BTC est dans une zone neutre sur une base journaliÚre et, est bullish sur une période hebdomadaire et mensuelle.

Les taureaux ont pu dĂ©fendre les 10 500 USD suite Ă  l’annonce de la CFTC sur les poursuites contre BitMEX ; Bitcoin a mĂȘme absorbĂ© la moitiĂ© des pertes lors de cette chute et se nĂ©gocie Ă  10 728 USD au moment oĂč nous rĂ©digeons cet article.

Une perfusion de Bitcoins sur les marchés

Cole Garner a Ă©galement fait remarquer dans une sĂ©rie de tweets d’hier, 5 octobre 2020, que le nombre d’adresses BTC a augmentĂ© considĂ©rablement la semaine derniĂšre.

Les donnĂ©es de Glassnode font Ă©tat de 22 000 nouvelles adresses BTC en un seul jour. Habituellement, ce nombre se situe dans une fourchette de 5 000 – 10 000.

L’augmentation du nombre de ces nouvelles adresses indique un accroissement de l’adoption de Bitcoin, ce qui est fondamental pour soutenir la hausse du prix du BTC.

Les donnĂ©es historiques auront-elles raison de Bitcoin ? Ce dernier enregistrera-t-il un autre 4Ăšme trimestre nĂ©gatif ? Il faudrait peut-ĂȘtre oublier les 20 000 USD et se demander si Bitcoin se nĂ©gociera toujours au-dessus des 10 000 USD le 1er janvier 2021. On attend toujours ce fameux levier Ă  l’origine d’une hausse exponentielle. Pour le moment, les 20 000 USD et les 100 000 USD semblent ĂȘtre des prĂ©visions exponentiellement exagĂ©rĂ©es.

The post Bitcoin (BTC) le 6 octobre 2020 – Le Calme Avant la TempĂȘte
 appeared first on TheCoinTribune.

Chainlink (LINK) sĂ©curise 1 milliard de “Wrapped” Bitcoin (BTC)

October 6th 2020 at 18:00

Les wrapped Bitcoins (wBTC) reprĂ©sentent-ils l’avenir de Bitcoin (BTC) Ă  la mode DeFi ? La valeur des wBTC a franchi rĂ©cemment la barre du milliard de dollars.

Chainlink (LINK) apporte sa contribution au développement des wBTC, en mettant à son service son mécanisme de Proof-of-Reserve.

Un audit on-chain pour les wBTC

Le fournisseur de services digitaux, BitGo, a annoncĂ© le 1er Octobre que le mĂ©canisme de Proof-of-Reserve de Chainlink est dĂ©sormais intĂ©grĂ© Ă  sa plateforme afin d’amĂ©liorer la transparence de la gestion des actifs tokĂ©nisĂ©s.

Cette fonctionnalitĂ© permet aux applications basĂ©es sur Ethereum (ETH) d’automatiser le processus d’audit des wBTC sans recourir aux services d’une entitĂ© extĂ©rieure off-chain.

Le processus sera donc standardisĂ©, effectuĂ© sans intermĂ©diaire de confiance et sans risque d’ĂȘtre censurĂ©.

Pour BitGo, il s’agit de renforcer la crĂ©dibilitĂ© et la sĂ©curitĂ© de l’actif tokĂ©nisĂ© de Bitcoin. Pour vĂ©rifier les soldes des portefeuilles BitGo, un contrat accĂšdera Ă  un oracle Chainlink dĂ©centralisĂ© toutes les 10 minutes, ce qui correspond au temps moyen de crĂ©ation d’un bloc.

Eviter un 2008 bis grĂące Ă  la Proof-of-Reserve

Le co-fondateur de Chainlink, Sergey Nazarov, indiquait à Forbes que le concept de Proof-of-Reserve permet d’apporter la preuve de la condition d’un actif sous-jacent, ce qui est fondamental pour le bon fonctionnement des systùmes financiers.

Nazarov a pris l’exemple de la crise financiĂšre de 2008 pour illustrer ses propos : cette crise a parfaitement dĂ©montrĂ© la divergence entre la valeur rĂ©elle d’un actif et la situation du marchĂ©.

La collaboration entre Chainlink et BitGo survient au moment oĂč prĂšs de 125 300 Bitcoins sont tokĂ©nisĂ©s sur le rĂ©seau Ethereum : au cours actuel, ces BTC seraient Ă©valuĂ©s Ă  1,33 milliards de dollars.

Les wBTC reprĂ©sentent la majoritĂ© de ces actifs, avec une proportion de 76%. L’intĂ©rĂȘt des dĂ©tenteurs de Bitcoins est sans doute liĂ© au dĂ©veloppement des protocoles DeFi, en particulier ceux qui permettent de placer leurs fonds pour ĂȘtre rĂ©munĂ©rĂ©s en intĂ©rĂȘts.

Bitcoin + Ethereum : les wBTC ont un potentiel Ă©norme, le tout Ă©tant plus grand que la somme de toutes ses parties. Ethereum fait partie des Baleines BTC – loin devant Lightning Network –  Bitcoin pourrait donc profiter de la rĂ©ussite d’Ethereum 2.0 – en espĂ©rant que les experts DeFi pessimistes se trompent au sujet de ce dernier. La DeFi est un hĂ©ritage de Bitcoin – sans qui on n’aurait pas de blockchain. A elle maintenant de soutenir l’explosion du cours de la doyenne des cryptos, une maniĂšre de lui renvoyer l’ascenseur.

The post Chainlink (LINK) sĂ©curise 1 milliard de “Wrapped” Bitcoin (BTC) appeared first on TheCoinTribune.

SushiSwap (SUSHI) aura rendu Uniswap (UNI) Encore Plus Fort Finalement !

October 6th 2020 at 16:00

La DeFi explose mais, elle est encore fragile ; les pratiques « sauvages » de clonage d’un modĂšle de rĂ©ussite comme Uniswap (UNI) pourrait mener le secteur Ă  son effondrement. A Bitcoin (BTC) d’en profiter ? Les Sushi de SushiSwap sont-ils en train de se putrĂ©fier ? Les succĂšs du dĂ©but sont en train de faire place Ă  une chute qui pourrait trĂšs bien se conclure par un naufrage.

Rien ne vaut l’original ?

Et le vainqueur est Uniswap : avis aux amateurs qui tenteraient comme le Chef Nomi et son SushiSwap de cloner la plateforme.

Les statistiques de Flipside Crypto indiquent qu’Uniswap aurait bĂ©nĂ©ficiĂ© d’un nouvel afflux de liquiditĂ©s un mois aprĂšs le lancement de SushiSwap.

Chef Nomi avait conçu SushiSwap avec une structure de rémunération basée sur le token Sushi : les utilisateurs qui migraient sur la plateforme et apportaient des liquidités, recevaient des Sushis en récompense.

Au 9 Septembre 2020, SushiSwap disposait d’une Total Value Locked (TVL) de 800 millions de dollars, laissant Uniswap avec une TVL de 400 millions de dollars.

Mais la trajectoire ascendante de SushiSwap s’est inversĂ©e aprĂšs une succession d’évĂšnements qui ont terni sa rĂ©putation.

Sa stratĂ©gie de lancement avait Ă©tĂ© critiquĂ©e dĂšs le dĂ©part, la plateforme a perdu la confiance des investisseurs Ă  la suite de la liquidation de Sushis d’une valeur de 14 millions de dollars par Chef Nomi.

UNI unit Uniswap et SushiSwap

Entre temps, Uniswap a crĂ©Ă© son propre token, l’UNI, qui s’est avĂ©rĂ© ĂȘtre un succĂšs. Selon Flipside Crypto, la majoritĂ© des acquĂ©reurs des tokens UNI sont de nouveaux utilisateurs et, une partie des fonds additionnels proviendrait des pools de liquiditĂ©s de SushiSwap.

Les promesses de SushiSwap avaient convaincu initialement les utilisateurs, ce qui n’est plus le cas : la reprise par FTX exchange semble n’avoir aucun impact sur les volumes de la plateforme.

Depuis le lancement d’UNI, la TVL d’Uniswap est passĂ©e de 786 millions de dollars Ă  2,09 milliards de dollars, tandis que celle de SushiSwap vient de tomber Ă  402 millions de dollars.

JIAOZI prochain X20 de la DeFi ou Crypto-ravioli avariĂ© ? Son sort pourrait Ă©galement ĂȘtre fixĂ© dans les prochaines semaines ou dans les prochains mois. L’effondrement de SushiSwap pourrait crĂ©er un prĂ©cĂ©dent nuisible aux autres clones. La plateforme peut-elle encore compter sur une communautĂ© de fans ? EspĂ©rons que Chef Nomi n’ait pas mis du fugu dans ses plats : vu sa prĂ©paration ratĂ©e, ceux qui l’ont ingurgitĂ© devront bientĂŽt dire adieu
 Ă  leur investissement.

The post SushiSwap (SUSHI) aura rendu Uniswap (UNI) Encore Plus Fort Finalement ! appeared first on TheCoinTribune.

Bitcoin deviendra le Standard pour les Générations Z et Alpha

October 6th 2020 at 14:00

L’annĂ©e 2020 a marquĂ© un tournant dans la perception du Bitcoin (BTC). Des grosses compagnies font du Bitcoin leur actif de rĂ©serve, et de plus en plus d’investisseurs institutionnels optent pour le Bitcoin pour se prĂ©munir de la grande inflation monĂ©taire que nous subissons. Dans les annĂ©es Ă  venir, la situation va s’accĂ©lĂ©rer car le Bitcoin deviendra le standard pour les membres des GĂ©nĂ©rations Z et Alpha. Dans cet article, je vous propose de dĂ©couvrir 3 raisons majeures qui soutiennent cette idĂ©e.

Préambule

Depuis le lancement officiel du Bitcoin le 3 Janvier 2009, l’adoption avance Ă  son rythme bloc aprĂšs bloc. A certains moments, l’adoption du Bitcoin s’accĂ©lĂšre. A d’autres, elle se ralentit et continue Ă  progresser lentement mais sĂ»rement.

L’annĂ©e 2020 est dĂ©finitivement un moment spĂ©cial oĂč l’adoption du Bitcoin s’accĂ©lĂšre fortement.

Avec l’annĂ©e que nous vivons actuellement, tout le monde s’est rendu compte de l’incertitude totale du monde dans lequel nous vivons. Ainsi, nul ne peut dire si l’annĂ©e 2021 continuera Ă  voir l’adoption du Bitcoin s’accĂ©lĂ©rer de plus en plus rapidement.

Les Ă©vĂ©nements actuels, avec MicroStrategy qui fait du Bitcoin son actif principal de trĂ©sorerie Ă  hauteur de 425 millions de dollars, me laissent penser que la courbe de progression ne s’inflĂ©chira pas. NĂ©anmoins, restons prudents. 

Quoi qu’il en soit, s’il demeure des incertitudes Ă  court terme, il semble en revanche Ă©vident que le Bitcoin sera de plus en plus adoptĂ© dans les 10, 20, ou 30 ans Ă  venir. Vous devez vous demander ce qui me rend aussi sĂ»r de moi pour vous affirmer cela.

C’est la dĂ©mographie qui me pousse Ă  ĂȘtre aussi confiant dans l’explosion de l’adoption du Bitcoin dans les annĂ©es Ă  venir.

Alors que les Millennials arrivent petit Ă  petit au pouvoir, c’est la GĂ©nĂ©ration Z qui pointe dĂ©jĂ  le bout de son nez derriĂšre. Et aprĂšs cette GĂ©nĂ©ration Z, nous aurons Ă  faire Ă  l’émergence de la gĂ©nĂ©ration suivante : la GĂ©nĂ©ration Alpha. Pour les membres des GĂ©nĂ©rations Z et Alpha, le Bitcoin sera le standard par rapport au systĂšme bancaire actuel.

A cela, je vois au moins trois grandes raisons que je vais vous détailler dans la suite de cet article.

1. Bitcoin est digital et simple d’utilisation

Les membres de la GĂ©nĂ©ration Z sont pratiquement nĂ©s avec un smartphone dans leurs mains. Ceux de la GĂ©nĂ©ration Alpha naĂźtront directement avec un smartphone dans leurs mains au rythme oĂč vont les choses.

Les membres des générations futures seront des utilisateurs voraces de smartphones.

Ils voudront pouvoir tout faire via leurs smartphones. Cela inclut donc le fait de pouvoir gĂ©rer leur argent sans avoir besoin d’échanger avec des humains. Le systĂšme bancaire actuel leur paraĂźt bien trop compliquĂ©.

Pour créer un compte bancaire, vous devez actuellement remplir tout un tas de formalités administratives :

  • Faire une photo d’identitĂ©.
  • Donner des informations sur votre vie, et celle de vos parents.
  • Faire un dĂ©pĂŽt initial afin de pouvoir ouvrir votre compte bancaire.
  • Prouver votre adresse avec des factures.
  • Donner votre numĂ©ro de sĂ©curitĂ© sociale afin que les services fiscaux puissent mieux surveiller vos activitĂ©s si nĂ©cessaire.

Toutes ces démarches pouvaient paraßtre normales aux Baby Boomers et aux membres de la Génération X.

Pour les Millennials, c’est devenu pĂ©nible, et beaucoup essaient de migrer vers des solutions avec beaucoup moins de formalitĂ©s administratives. Les membres de la GĂ©nĂ©ration Z et de la GĂ©nĂ©ration Alpha prĂ©fĂšreront opter pour des systĂšmes sans aucune formalitĂ© administrative tels que le Bitcoin.

Le Bitcoin se pose là en solution pour ces générations qui prendront le pouvoir dans le futur.

Pour accĂ©der au rĂ©seau Bitcoin, vous n’avez besoin que d’un smartphone, d’une connexion Internet, et de tĂ©lĂ©charger une application qui vous servira de Wallet.

Le 16 Septembre 2020, la plateforme d’échanges Kraken a reçu l’autorisation de devenir la premiĂšre crypto banque des Etats-Unis. Cette nouvelle peut vous paraĂźtre sans importance, mais elle rentre parfaitement dans ce qui attirera les gĂ©nĂ©rations futures.

Kraken va pouvoir dĂ©finir ce que sera la banque du futur en plaçant en son centre le Bitcoin. Une simplicitĂ© d’utilisation sera attendue pour les utilisateurs, mais Ă©galement la possibilitĂ© de pouvoir gĂ©rer ses revenus en dollar AmĂ©ricain ou en Bitcoin au sein d’un mĂȘme compte bancaire.

Les possibilitĂ©s sont immenses pour Kraken, et ce type de crypto banque pourrait sĂ©duire les membres des gĂ©nĂ©rations futures. Pourquoi pas imaginer Ă©galement des prĂȘts en Bitcoin pour acheter un bien immobilier ?

Le tout de maniĂšre simplifiĂ©e sans nĂ©cessitĂ© de remplir des tonnes de formalitĂ©s administratives. Cela a de quoi faire rĂȘver, mais avec un monde oĂč tout devient digital, c’est ce vers quoi nous allons tendre Ă  mon sens.

2. Bitcoin est disponible tout le temps

Vous savez ce que disent les “vieux” des plus jeunes : 

“Ils sont toujours pressĂ©s. Les jeunes ne savent pas attendre. La patience est une qualitĂ© qui s’est totalement perdue.”

Je pense qu’ils ont totalement raison.

Les jeunes n’ont pas de patience, car ils sont habituĂ©s Ă  ce que tout marche trĂšs vite. Ils n’ont pas connu les balbutiements d’Internet lorsqu’il fallait attendre plusieurs heures pour tĂ©lĂ©charger un MP3 sur Napster.

Ils n’ont pas jamais vu une page s’afficher petit Ă  petit de haut en bas Ă  mesure que les images se tĂ©lĂ©chargeaient.

Pour les membres de la GĂ©nĂ©ration Z, tout doit ĂȘtre instantanĂ©. La 5G les confortera dans ce mode de pensĂ©e. De fait, lorsqu’ils souhaitent faire un virement bancaire Ă  l’autre bout du monde, ils comprennent mal qu’ils doivent attendre de 2 Ă  5 jours avec le systĂšme interbancaire de paiement SWIFT.

Pire encore, les banques sont fermĂ©es le week-end. Vous ne pouvez pas envoyer de l’argent un dimanche Ă  11h du matin Ă  un ami dans le besoin qui se trouve Ă  l’autre bout du monde. Vous devrez attendre les heures d’ouverture de votre agence bancaire si le montant est trop Ă©levĂ©, ou bien attendre que votre banque fasse l’envoi via le systĂšme interbancaire de paiement SWIFT.

Le systÚme bancaire actuel me paraßt déjà anachronique. Et pourtant, je suis un Millennial.

Alors imaginez ce que pensent les membres de la Génération Z !

Ils n’accepteront jamais cela, et vont donc encore une fois aller vers des systĂšmes disponibles tout le temps. Le Bitcoin se posera ici en solution pour les GĂ©nĂ©rations Z et Alpha puisque son rĂ©seau fonctionne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et 365 jours par an.

Depuis la création du Bitcoin, son réseau affiche un uptime de 99.985%.

Le Bitcoin vous permet d’envoyer de l’argent Ă  l’autre bout du monde Ă  tout moment en quelques minutes. C’est ce niveau de disponibilitĂ© que les membres des GĂ©nĂ©rations Z et Alpha rechercheront dans le futur avec le Bitcoin.

Les banques ne pourront pas s’adapter Ă  ce que propose le Bitcoin. En revanche, un crypto banque comme celle que va crĂ©er Kraken pourra faire une diffĂ©rence Ă  ce niveau-lĂ .

3. Bitcoin donne la liberté à ses utilisateurs

Avec le systĂšme bancaire actuel, vous n’ĂȘtes pas libre. L’argent disponible sur votre compte bancaire peut ĂȘtre confisquĂ© Ă  tout moment par les banques ou les gouvernements.

Le dollar AmĂ©ricain, ou n’importe quelle monnaie fiat, ne vous appartiennent pas rĂ©ellement.

Lorsque vous souhaitez transfĂ©rer de l’argent durement gagnĂ© en travaillant, vous devez vous justifier. Si vous souhaitez envoyer $50,000 Ă  votre frĂšre situĂ© au Japon, vous allez devoir rĂ©pondre Ă  des questions qui vous seront posĂ©es par votre banque.

Pourtant, vous ne faites rien de mal. C’est votre argent que vous souhaitez utiliser.

Vous aimeriez pouvoir bĂ©nĂ©ficier de votre droit Ă  la vie privĂ©e. Vos banques ne l’entendent pas ainsi. Elles vous diront qu’elles ont le droit de vous poser toutes les questions de leur choix, car ce sont elles qui font les rĂšgles du jeu. Si vous n’ĂȘtes pas content, ces banques pourront vous mettre dehors.

Ce droit à la censure des banques ne sera jamais accepté par les membres de la Génération Z et de la Génération Alpha.

Ces personnes veulent avoir le droit de vivre leur vie comme elles l’entendent. LĂ  encore, elles dĂ©cideront naturellement d’opter pour le systĂšme le plus protecteur de ses utilisateurs. Ce systĂšme est le Bitcoin qui n’a aucun leader et appartient Ă  tous ses utilisateurs.

DÚs lors que vous possédez les clés privées associées à vos Bitcoins, vous avez une liberté totale. Vous pouvez mener votre vie suivant vos propres termes.

Enfin, la GĂ©nĂ©ration Z est dĂ©jĂ  bien consciente des dĂ©fauts du systĂšme monĂ©taire et financier actuel. Ses membres comprennent que les gĂ©nĂ©rations passĂ©es ont abusĂ© de ce systĂšme et que ce devrait ĂȘtre Ă  eux de payer les pots cassĂ©s.

Elles refuseront de faire cela, car elles veulent de la justice. Les gĂ©nĂ©rations Z et Alpha voudront avoir leurs chances d’épargner leur argent sans risquer de voir sa valeur diminuer inĂ©luctablement au fil du temps.

AprĂšs avoir compris que la valeur du dollar AmĂ©ricain ne cesse de diminuer depuis 1971, toutes ces personnes basculeront naturellement vers le Bitcoin qui leur donnera la libertĂ© d’opter pour le temps long.

Le Bitcoin est un systĂšme digital appartenant Ă  tous ses utilisateurs avec des attributs monĂ©taires uniques. Tout ceci en fait le meilleur choix pour des gĂ©nĂ©rations futures qui n’auront qu’une seule envie : vivre leur vie comme elles le souhaitent en bĂ©nĂ©ficiant des mĂȘmes chances que les Baby Boomers ont pu avoir. Le Bitcoin leur donnera la possibilitĂ© d’épargner leur argent tout en rĂ©sistant Ă  tout type de censure. En rĂ©pondant aux besoins des GĂ©nĂ©rations Z et Alpha, le Bitcoin verra tout naturellement son adoption augmenter fortement dans les annĂ©es Ă  venir. Le succĂšs du Bitcoin auprĂšs du plus grand nombre n’est qu’une question de temps.

The post Bitcoin deviendra le Standard pour les Générations Z et Alpha appeared first on TheCoinTribune.

❌