Actu-crypto

🔒
❌ About FreshRSS
There are new articles available, click to refresh the page.
Before yesterdayYour RSS feeds

DĂ©centralisation, GAFAM et banques

November 20th 2020 at 23:02
Ian Clarke (Freenet, 1999) Ă  gauche et Bram Cohen (Bittorrent, 2002), pionniers des rĂ©seaux de pair-Ă -pair. Comme l’architecture dans l’urbanisme, l’architecture des rĂ©seaux numĂ©riques reflĂšte une vision de la sociĂ©tĂ©. CentralisĂ©s, ces rĂ©seaux dĂ©bouchent sur les positions ultra-dominantes des GAFAM et des banques. DĂ©centralisĂ©s, comme le rĂ©seau Bitcoin, ils permettent...

“Bitcoin remplacera l’or” : L’aveu d’un patron de BlackRock, le roi des gestionnaires de fonds

November 20th 2020 at 20:00

BlackRock s’intĂ©resse aussi Ă  Bitcoin – Un des CEO de BlackRock Ă©tait ce matin l’invitĂ© de CNBC. Lors de son Ă©locution en direct, Rick Rieder a donnĂ© son ressenti quant Ă  la forte augmentation rĂ©cente concernant le bitcoin et les cryptomonnaies en gĂ©nĂ©ral. Selon lui, ce nouvel actif est durable, Ă  l’instar de l’or.

BlackRock & le bitcoin

BlackRock est une sociĂ©tĂ© d’investissement amĂ©ricaine, spĂ©cialisĂ©e dans la gestion d’actif. Celle-ci gĂ©nĂšre environ 6800 milliards de dollars Ă  travers plus de 100 pays dans le monde. Blackrock communique peu sur ses stratĂ©gies dans la mesure oĂč l’entreprise dĂ©tient une grande responsabilitĂ© du fait de sa taille.

NĂ©anmoins, on peut imaginer que la sociĂ©tĂ© s’est dĂ©jĂ  penchĂ©e sur le cas des cryptomonnaies. En effet, un actif aussi performant que le bitcoin passe difficilement inaperçu, surtout pour une sociĂ©tĂ© d’investissement. NĂ©anmoins, le seul point d’ombre pour BlackRock pourrait se situer du cĂŽtĂ© rĂ©glementaire. La conformitĂ© concernant les cryptomonnaies n’est en effet pas clairement dĂ©finie dans tous les pays.

Le point de vue de Rick Rieder sur les cryptomonnaies

La « hype » actuelle autour du bitcoin pousse les mĂ©dias traditionnels et spĂ©cialisĂ©s Ă  Ă©voquer le sujet, notamment en live. C’est ce qu’il s’est passĂ© ce matin sur CNBC, dans une Ă©mission dont le CEO de BlackRock Ă©tait l’invitĂ©. La question initiale portait sur le cĂŽtĂ© rĂ©glementaire. Le prĂ©sentateur a en effet demandĂ© Ă  Rieder si selon lui, une rĂ©glementation plus stricte Ă©manant des gouvernements pouvait advenir.

« Je pense que les cryptomonnaies sont lĂ  pour rester, et ce, durablement. (
) Je pense que Bitcoin est lĂ  pour rester. (
) Est-ce que Bitcoin pourrait remplacer l’or ? (
) Oui, [avouez que] c’est tellement plus pratique que de se passer des lingots d’or. »

Par ailleurs, Rick souligne l’intĂ©rĂȘt portĂ© sur les cryptomonnaies par les nouvelles gĂ©nĂ©rations. Selon lui, les « millenials » sont davantage rĂ©ceptifs aux nouvelles technologies, ainsi qu’aux paiements digitaux.

Enfin, Rick Rieder a conclu en prĂ©cisant qu’il n’était pas particuliĂšrement un dĂ©fenseur du bitcoin. Selon lui, il est Ă©galement dĂ©licat d’évaluer si le prix actuel de 18.000 dollars est justifiĂ©.

Une fois de plus, il n’est pas Ă©tonnant de constater que les voix s’élĂšvent en faveur du bitcoin, Ă  mesure que le cours de ce dernier augmente en cotation. L’intervention d’une telle personnalitĂ© Ă  tout de mĂȘme une importance et vient apporter davantage de crĂ©dibilitĂ© aux cryptomonnaies.

L’article “Bitcoin remplacera l’or” : L’aveu d’un patron de BlackRock, le roi des gestionnaires de fonds est apparu en premier sur Journal du Coin.

Un hurluberlu lance un Ponzi Ă  35 millions de $ en crypto : sa fuite en jet-ski va vous Ă©tonner

November 20th 2020 at 19:00

Une partie de bataille navale – Nous sommes, malheureusement, habituĂ©s aux histoires d’arnaque par schĂ©ma pyramidal dans la cryptosphĂšre. Il faut toutefois admettre que “l’exit scam” de la prĂ©sente escroquerie est tout aussi original que rocambolesque : le malfaiteur a tentĂ© de s’enfuir avec
 un scooter sous-marin !

Un scam pyramidal assez classique au départ

Ce 16 novembre, le Department of Justice (DOJ) du District Est de la Californie a publiĂ© un communiquĂ© de presse sur une nouvelle affaire d’escroquerie Ă  l’investissement qui concernait notamment les cryptomonnaies.

Matthew Piercey, un californien de 44 ans, est accusĂ© d’avoir menĂ© de juillet 2015 Ă  aoĂ»t 2020 un plan de fraude Ă  l’investissement qui lui aurait permis de rĂ©colter un total d’environ 35 millions de dollars.

L’arnaque est passĂ©e par les sociĂ©tĂ©s Family Wealth Legacy et Zolla. Elles promettaient de fortes rentabilitĂ©s grĂące Ă  leurs soi-disant investissements dans le minage de cryptomonnaies ou dans un fonds de nĂ©gociation avec un super algorithme de trading.

Comme toujours, dans le schĂ©mas de Ponzi, l’escroc et son complice (un certain Kenneth Winton) ont utilisĂ© une partie de l’argent des derniers investisseurs arrivants pour effectuer des paiements aux premiers investisseurs arrivĂ©s.

Une tentative de fuite sous-marine !

LĂ  oĂč cette triste histoire devient originale, c’est lors de l’arrestation de Matthew Piercey par les forces de l’ordre.

AprĂšs sa mise en accusation du 12 novembre dernier, l’individu a tentĂ© de fuir les agents du FBI venus l’arrĂȘter. Pour cela, il a d’abord commencĂ© par provoquer une course-poursuite en prenant son vĂ©hicule pour partir sur l’autoroute la plus proche.

Selon un article du New York Times, Matthew Piercey a fini par s’arrĂȘter au bord d’un lac, puis aurait plongĂ© dans l’eau avec ses vĂȘtements de ville. AidĂ© d’un scooter sous-marin de marque Yamaha (le mĂȘme modĂšle que ci-dessous), il est ainsi restĂ© 25 minutes Ă  barboter dans (et sous) l’eau, avant d’ĂȘtre repĂȘchĂ© par les forces de l’ordre.

Une arme du crime pour le moins originale ; Source : yamahaseascooters.com

L’homme fait face Ă  pas moins de 31 chefs d’accusation, dont fraude Ă©lectronique, fraude postale, blanchiment d’argent et pressions sur tĂ©moins. Ces chefs d’accusation sont tous passibles d’une peine maximale de 20 ans de prison.

Quant Ă  sa tentative de fuite haute en couleur, elle viendra surement s’ajouter Ă  charge contre l’accusĂ©. Une preuve de plus, s’il en fallait, qu’il vaut mieux se mĂ©fier des “supers opportunitĂ©s” d’investissement dans les cryptos, si l’on ne veut pas que l’histoire finisse en queue de poisson.

L’article Un hurluberlu lance un Ponzi Ă  35 millions de $ en crypto : sa fuite en jet-ski va vous Ă©tonner est apparu en premier sur Journal du Coin.

Nouvel ordre monĂ©taire : les monnaies numĂ©riques auront un rĂŽle Ă  jouer, pour la Banque d’Angleterre

November 20th 2020 at 18:00

Le dĂ©but d’une nouvelle Ăšre monĂ©taire ? – Andy Haldane est l’économiste en chef de la Banque d’Angleterre et membre du ComitĂ© de politique monĂ©taire. Le mercredi 18 novembre, il a exprimĂ© sa vision du “nouvel ordre monĂ©taire”. Les monnaies numĂ©riques auront un rĂŽle Ă  jouer


Le nouvel ordre monĂ©taire selon la banque d’Angleterre

Le 18 novembre, TheCityUK – un organisme privĂ© regroupant les industriels du secteur financier – organisait une confĂ©rence pour son dixiĂšme anniversaire. Ce fut l’occasion pour la Banque d’Angleterre de s’exprimer par la voix d’Andy Haldane.

IntitulĂ© “Saisir les opportunitĂ©s de la finance numĂ©rique”, son long discours traite de divers sujets relatifs aux monnaies numĂ©riques. Selon l’économiste, ces derniĂšres pourraient jouer un rĂŽle dĂ©terminant au sein d’un “nouvel ordre monĂ©taire”.

“En matiĂšre de stabilitĂ© financiĂšre, une monnaie numĂ©rique largement utilisĂ©e modifierait la topologie des opĂ©rations bancaires d’une maniĂšre profonde. [
] En d’autres termes, le modĂšle bancaire traditionnel serait perturbĂ©. Alors que jusqu’à prĂ©sent, l’accent a Ă©tĂ© mis sur les coĂ»ts de cette disruption [
] Il faut Ă©galement tenir compte des avantages potentiels Ă  long terme d’un tel changement structurel.”

Mais de quels avantages parle-t-il donc ? Pour Andy Haldane, la monnaie numérique pourrait améliorer la stabilité financiÚre globale.

“En principe, sĂ©parer les paiements et les activitĂ©s de prĂȘt risquĂ©es pourrait conduire Ă  un alignement plus Ă©troit des risques pour le bilan des Ă©tablissements offrant ces services.“

Taux d’intĂ©rĂȘt nĂ©gatifs et monnaie numĂ©rique

Le point le plus intĂ©ressant de son discours concerne les taux d’intĂ©rĂȘts nĂ©gatifs. S’ils sont bien installĂ©s dans l’Eurozone, ce n’est pas le cas au Royaume-Uni, pour l’instant. Andy Haldane pense que l’utilisation de monnaies numĂ©riques pourraient attĂ©nuer leur prĂ©valence, voire l’annuler.

“À la base, la barriĂšre du taux zĂ©ro dĂ©coule d’une contrainte technologique, sur la capacitĂ© de payer ou de recevoir des intĂ©rĂȘts sur les espĂšces physiques. Une monnaie numĂ©rique largement utilisĂ©e pourrait attĂ©nuer, voire Ă©liminer cette contrainte technologique, en permettant la perception de taux d’intĂ©rĂȘt sur les actifs monĂ©taires de dĂ©tail.”

Comprendre : en éliminant les espÚces et en créant une monnaie numérique pour les remplacer, plus besoin de taux négatifs. Il suffit de taxer directement la monnaie ! Une idée qui a déjà germé dans le cerveau de plusieurs économistes, comme Willem H. Buiter.

La couverture du magazine “The Economist” de janvier 1988.

Quant aux monnaies numĂ©riques de banques centrales (CBDC), la Banque d’Angleterre n’a toujours pas pris de dĂ©cision. Mais une chose est sĂ»re, elle explore activement toutes les possibilitĂ©s offertes par ces nouveaux modĂšles.

Le discours d’Andy Haldane ravira les “complotistes”. Du “nouvel ordre monĂ©taire” au “nouvel ordre mondial”, il n’y a qu’un pas.

L’article Nouvel ordre monĂ©taire : les monnaies numĂ©riques auront un rĂŽle Ă  jouer, pour la Banque d’Angleterre est apparu en premier sur Journal du Coin.

Nombre record d’adresses possĂ©dant au moins un ETH

November 20th 2020 at 17:33

Le nombre d’adresses Ethereum avec un ou plusieurs ETH a atteint un niveau record

Selon le site d’analyse de donnĂ©es crypto Glassnode, le nombre d’adresses dĂ©tenant au moins un ETH est aujourd’hui plus Ă©levĂ© que jamais. Le site d’analyse des donnĂ©es chiffrĂ©es indique qu’il y a jusqu’à 1 170 598 d’adresses avec un ou plusieurs ETH se nĂ©gociant actuellement Ă  483,82 $ – soit une hausse de 1,858 % au cours des derniĂšres 24 heures

La contribution DeFi

Ethereum a fait ses plus grands progrĂšs vers le mois de juin lors de son “bull run”, attribuĂ© Ă  la montĂ©e de la finance dĂ©centralisĂ©e. Le secteur DeFi a pris son envol ces derniers mois, sa valeur totale Ă©tant actuellement bloquĂ©e Ă  13,8 milliards de dollars, et 7,7 millions d’ETH y ayant Ă©tĂ© injectĂ©s, selon DeFi Pulse.

Glassnode a soulignĂ© que 1,076 million d’adresses ETH dĂ©tenaient au moins un ETH en juillet. Ce chiffre est passĂ© Ă  1,126 million en septembre, soit une augmentation de 4,6 %. Depuis lors, d’autres adresses ont rejoint le rĂ©seau, portant le chiffre Ă  1,17 million Ă  l’heure actuelle. Bien que cette augmentation ait Ă©tĂ© considĂ©rable, elle est loin de correspondre au scĂ©nario observĂ© en 2017, lorsque ETH s’est approchĂ© de son prix le plus Ă©levĂ© de tous les temps

L’essor remarquable de 2017

Au début de cette année-là, moins de 66 000 personnes détenaient au moins un ETH. Fin 2017, ce chiffre était passé à plus de 700 000. Lorsque ETH a atteint son prix record en janvier 2018, il y avait 872 783 adresses, soit un bond de plus de 1 200 %.

Bien que l’augmentation actuelle du nombre d’adresses avec plus d’un ETH soit infĂ©rieure Ă  10 %, elle pourrait ĂȘtre un indicateur de la bonne santĂ© de l’industrie gĂ©nĂ©rale du crypto.  Cela dit, il est important de garder Ă  l’esprit que toutes ces adresses ne sont pas dĂ©tenues par des particuliers.

Bitcoin, en revanche, avait le plus grand nombre (825 254) de portefeuilles contenant un ou plusieurs BTC le 4 novembre. Ce nombre est considĂ©rablement infĂ©rieur Ă  celui d’ETH, mais cela est prĂ©visible Ă©tant donnĂ© que Bitcoin a un prix plus Ă©levĂ© qu’Ethereum.

The post Nombre record d’adresses possĂ©dant au moins un ETH appeared first on Coin24.

La SEC autorise IMVU Ă  vendre des crypto tokens

November 20th 2020 at 17:29

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a autorisĂ© une autre sociĂ©tĂ© Ă  vendre ses tokens natifs dans le pays

La SEC amĂ©ricaine a publiĂ© hier une « lettre de non-action » autorisant IMVU, une sociĂ©tĂ© d’avatars digitaux, Ă  vendre sa crypto-monnaie native. Selon la publication de la SEC, IMVU peut vendre ses monnaies digitales VCOIN aux États-Unis. Cependant, la sociĂ©tĂ© le fera sous de lourdes restrictions.

La commission a ajoutĂ© que VCOIN n’est pas un titre. En tant que tel, IMVU peut proposer la vente de VCOIN aux traders et aux investisseurs sans ĂȘtre enregistrĂ©e en vertu de la section 5 de la loi sur les valeurs mobiliĂšres. En outre, IMVU peut poursuivre ses activitĂ©s sans enregistrer sa monnaie digitale comme une catĂ©gorie de titres de participation conformĂ©ment Ă  la section 12(g) de la loi sur les changes.

Il a Ă©tĂ© demandĂ© Ă  IMVU de respecter certaines conditions si elle devait continuer Ă  vendre du VCOIN aux États-Unis. La lettre prĂ©cisait que IMVU n’était pas autorisĂ©e Ă  utiliser le produit de la vente de sa crypto-monnaie pour financer l’upgrade du rĂ©seau. Le rĂ©seau doit ĂȘtre pleinement dĂ©veloppĂ©, fonctionnel et opĂ©rationnel dĂšs son lancement et avant que IMVU ne vende des tokens VCOIN.

Parmi les autres conditions Ă©numĂ©rĂ©es par la SEC, citons : les acheteurs doivent accepter d’acheter les tokens VCOIN pour les utiliser et ne pas spĂ©culer sur leurs prix ; les tokens VCOIN ne peuvent ĂȘtre vendus qu’à un prix fixe ; les utilisateurs doivent respecter diverses restrictions en matiĂšre de connaissance du client et de lutte contre le blanchiment d’argent ; Il est interdit Ă  IMVU de promouvoir ou de supporter l’inscription ou le trading de VCOIN sur une plateforme de trading tierce ; la sociĂ©tĂ© de crypto produira suffisamment de VCOIN pour garantir le maintien du prix fixe du token ; et IMVU mettra en place des limites spĂ©cifiques pour les achats, conversions et transferts de VCOIN.

Les conditions Ă©numĂ©rĂ©es par la SEC sont conformes Ă  certaines des conditions proposĂ©es par IMVU dans sa demande de lettre de non-action. L’avocat de la sociĂ©tĂ© de crypto, Michael Didiuk, un partenaire du cabinet d’avocats Perkins Coie, a mentionnĂ© dans la proposition que IMVU ne permettrait pas aux utilisateurs de convertir VCOIN en monnaie fiduciaire sur sa plateforme. La conversion des coins en fiats sur d’autres plateformes entraĂźnerait des frais de 10 Ă  15 %.

La SEC n’a Ă©mis que quelques lettres de non-action dans le passĂ©, notamment Ă  des sociĂ©tĂ©s telles que TurnKey Jet et Pocketful of Quarters. IMVU est encore relativement peu connue dans l’espace de la crypto-monnaie. La sociĂ©tĂ© a dĂ©posĂ© une marque pour VCOIN en aoĂ»t de l’annĂ©e derniĂšre. Selon le dĂ©pĂŽt, la marque s’appliquera aux biens virtuels tĂ©lĂ©chargeables qui utilisent la technologie blockchain pour exĂ©cuter et enregistrer les transactions.

The post La SEC autorise IMVU Ă  vendre des crypto tokens appeared first on Coin24.

BCH en voie d’obtenir 300 $ dans un contexte de hausse croissante

November 20th 2020 at 17:27

Bitcoin Cash passera à 300 $ par rapport au dollar américain si les bulls rompent et maintiennent leur élan au-dessus de 260 $

Le prix de Bitcoin Cash (BCH) pourrait remonter vers son pic d’aoĂ»t 2020 si les bulls parviennent Ă  franchir une ligne de rĂ©sistance formĂ©e le 2 aoĂ»t.

Au moment oĂč nous Ă©crivons ces lignes, la crypto-monnaie se nĂ©gocie Ă  256 $, soit une hausse d’environ 5 % au cours des derniĂšres 24 heures.

Si les bulls maintiennent leur action Ă  la hausse, il est probable qu’ils pousseront les prix au-dessus de la ligne supĂ©rieure d’un triangle symĂ©trique. Cette ligne a constituĂ© un obstacle majeur Ă  la hausse depuis que BCH/USD est passĂ© d’un sommet de 337 $ Ă  un creux de 206 $.

Au cours des derniers jours, BCH/USD s’est consolidĂ© prĂšs de la base de la courbe, entre 250 et 260 $. Cependant, les bulls ont besoin d’une rupture nette au-dessus de 260 $ et visent Ă  maintenir les prix au-dessus du triangle. Cela devrait inciter Ă  passer davantage d’ordres d’achat qui pourraient pousser BCH Ă  300 $.

Graphique des prix de Bitcoin Cash

Graphique du prix de BCH sur 4 heures. Source : TradingView

BCH trade au-dessus des 50-SMA et 100-SMA sur le graphique de 4 heures et pourrait encore augmenter. Le 200-SMA (258 $) est toutefois supérieur au prix au moment de la rédaction pour suggérer que les bulls font face à une certaine résistance en dessous de 260 $.

Mais la perspective haussiĂšre globale de ce coin est renforcĂ© par la tendance Ă  la hausse du RSI au-dessus du point mĂ©dian. Ce scĂ©nario, ainsi qu’une clĂŽture quotidienne au-dessus de la ligne de tendance supĂ©rieure, redynamisera les bulls et fournira l’impulsion nĂ©cessaire pour pousser Ă  la hausse.

Graphique de la paire BCH/USD sur 4 heures. Source : TradingView

Le graphique quotidien indique que Bitcoin Cash trade au-dessus des 50-SMA, 100-SMA et 200-SMA. Si les bulls maintiennent des prix supĂ©rieurs aux trois moyennes mobiles, actuellement proches de 254 $, les perspectives Ă  court terme resteront haussiĂšres. Dans ce cas, il est possible qu’une pression d’achat accrue puisse voir le prix de BCH tester Ă  nouveau les niveaux de rĂ©sistance de 270 et 280 $.

Bien que la zone d’approvisionnement de 280 $ pourrait probablement constituer un dĂ©fi plus important pour les bulls, une rupture rĂ©ussie dans cette zone met en jeu la barriĂšre des 300 $.

Graphique quotidien du prix de Bitcoin Cash. Source : TradingView

En revanche, si la zone de supply Ă  250 $ s’effondre sous la pression accrue des ventes, la prochaine zone de support majeure est Ă  240 $. Une pĂ©riode de trading prolongĂ©e en dessous du triangle symĂ©trique pourrait fournir la configuration baissiĂšre nĂ©cessaire pour pousser le prix de BCH vers des bas de 200 $.

The post BCH en voie d’obtenir 300 $ dans un contexte de hausse croissante appeared first on Coin24.

Litecoin s’élĂšve Ă  83,97 $ alors que les bears prĂ©parent une correction

November 20th 2020 at 17:20

Litecoin grimpe de 13% Ă  83,97$ mais se heurte Ă  une forte rĂ©sistance Ă  84,34$ (niveau record de l’annĂ©e en cours)

Le prix de Litecoin a atteint un sommet de 83,97 $, avec une rupture haussiĂšre la semaine derniĂšre qui a fait monter l’altcoin Ă  son plus haut niveau depuis fĂ©vrier 2020.

LTC, qui se classe dĂ©sormais au 6e rang des plus grandes crypto-monnaies en termes de capitalisation boursiĂšre, est en hausse d’environ 13 % sur la journĂ©e et de 32 % sur la semaine. Cependant, alors que les bulls pourraient encore atteindre un nouveau record depuis le dĂ©but de l’annĂ©e, les perspectives techniques pour LTC/USD suggĂšrent que les bears se prĂ©parent Ă  une action Ă  la baisse.

Au moment oĂč nous Ă©crivons ces lignes, les transactions LTC/USD sont Ă©valuĂ©es Ă  environ 81,67 $, avec un ralentissement de la dynamique de hausse du coin et Ă  quelques encablures du sommet de 84,34 $ atteint le 13 fĂ©vrier. Si cette correction Ă  court terme prend de l’ampleur, elle risque de faire Ă©chouer les plans des bulls pour une rupture Ă  90 $, puis les 100 $ psychologiques.

Analyse des prix de LTC/USD

LTC est l’un des plus gros gagnants parmi les dix premiùres crypto-monnaie des derniùres 24 heures.

Mais le scĂ©nario pourrait facilement tourner Ă  la baisse pour le prix de Litecoin si les bears se redressent pour confirmer un retournement Ă  la baisse suggĂ©rĂ© par l’indicateur sĂ©quentiel TD.

Le graphique de 4 heures montre huit bougies vertes, ce qui suggĂšre que la dynamique haussiĂšre observĂ©e ces derniers jours risque de s’affaiblir. La paire LTC/USD pourrait donc s’inverser si le signal de vente est confirmĂ© dans les prochaines heures.

Graphique du prix de Litecoin sur 4 heures. Source : TradingView

La prĂ©vision nĂ©gative est soutenue par le tableau rĂ©capitulatif In/Out of the Money Around Price (IOMAP) de IntoTheBlock. Selon les donnĂ©es, la zone des 84,00 $ prĂ©sente un bloc de rĂ©sistance solide et pourrait ĂȘtre responsable d’une baisse de la zone de support Ă  80,00 $.

Les bulls font face Ă  une bataille Ă  84,00 $ comme le montre le tableau IOMAP. Source : IntotheBlock

Une rupture au niveau de prix ci-dessus augmentera la pression baissiĂšre et fera probablement baisser LTC/USD jusqu’à 76,00 $ (le plus haut prĂ©cĂ©dent le 17 novembre). Le 200-SMA (64,01 $) offre un support supplĂ©mentaire si les bears renforcent leur emprise.

Graphique quotidien des prix de LTC/USD. Source : TradingView

D’autre part, le prix de Litecoin doit rester au-dessus des 10EMA et 50-SMA (graphique journalier) pour laisser la configuration haussiĂšre intacte. Ce tableau est aidĂ© par le RSI et les indicateurs MACD, qui suggĂšrent que les bulls ont l’avantage d’entrer durant le week-end.

S’ils maintiennent les prix au-dessus de 80,00 $ et rĂ©ussissent Ă  franchir la barriĂšre des 84,00 $, l’élan Ă  la hausse pourrait pousser le prix de LTC Ă  86,00 $. Au-dessus de ce niveau, l’IOMAP suggĂšre que la prochaine barriĂšre se situe Ă  90,00 $, puis Ă  100 $.

The post Litecoin s’élĂšve Ă  83,97 $ alors que les bears prĂ©parent une correction appeared first on Coin24.

BCE : Il vaut mieux ĂȘtre les premiers Ă  utiliser les devises numĂ©riques

November 20th 2020 at 17:15

D’aprĂšs un article publiĂ© par Bloomberg, une Ă©tude de la Banque Centrale EuropĂ©enne (BCE) montre que parmi l’ensemble des banques centrales qui rĂ©flĂ©chissent Ă  Ă©mettre une monnaie digitale de banque centrale (CBDC), il faudrait mieux ĂȘtre celle qui s’y prendra le plus tĂŽt
 et pour de bonnes raison.

« L’introduction d’une monnaie numĂ©rique de banque centrale le plus tĂŽt possible pourrait donner un avantage significatif Ă  son Ă©metteur » ont Ă©crit les auteurs de cette Ă©tude.

En effet, un pays sans devise numérique devra agir avec plus de force pour rester compétitif face aux pays ayant adoptés ces nouvelles monnaies.

« Un pays sans monnaie numĂ©rique perdrait un certain contrĂŽle sur sa politique monĂ©taire en Ă©tant obligĂ© de rĂ©agir plus fortement aux retombĂ©es des chocs dans les pays qui disposent d’un tel instrument » ont constatĂ© les chercheurs Massimo Minesso Ferrari, Arnaud Mehl et Livio Stracca.

La Banque Centrale de Chine semble ĂȘtre celle qui fait les plus importants progrĂšs dans les recherches et la mise en place de son yuan numĂ©rique. Elle a mĂȘme dĂ©jĂ  fait des tests pilotes significatifs dans plusieurs grandes villes du pays, dont la capitale PĂ©kin.

La Banque Centrale EuropĂ©enne Ă©tudie elle aussi les implications d’un euro numĂ©rique. MĂȘme si Christine Lagarde, en charge de la prĂ©sidence de la BCE, a expliquĂ© ne pas ĂȘtre en train de « courir pour ĂȘtre le premier», elle a estimĂ© que l’institution europĂ©enne pourrait dĂ©cider du lancement d’un crypto-euro en dĂ©but d’annĂ©e 2021. La BCE estime ensuite qu’il faudrait entre 2 et 4 annĂ©es pour dĂ©velopper et mettre en place un tel projet.

Comme l’explique FrĂ©dĂ©ric Montagon, co-fondateur de LGO, il faudra aller vite dans cette course. Mais le plus important est de bien comprendre les caractĂ©ristiques, les avantages, les risques et les enjeux d’un crypto-euro. De plus, le dĂ©veloppement et l’utilisation d’une telle devise pourrait ouvrir la porte Ă  des innovations intĂ©ressantes qui pourraient radicalement changer le paysage financier.

« En devenant inter-opĂ©rable, l’euro numĂ©rique ouvre la voie Ă  une vague d’innovation. Ce n’est plus de la prospective, cet euro numĂ©rique est en train d’arriver. La seule inconnue est son origine : sera-t-il conçu par des sociĂ©tĂ©s amĂ©ricaines, chinoises ou par des institutions europĂ©ennes ou françaises ? C’est une question de souverainetĂ© numĂ©rique majeure. Pour gagner cette course il faut bien sĂ»r aller vite, mais il faut surtout bien comprendre les caractĂ©ristiques qui dĂ©finiront l’euro numĂ©rique pour qu’il devienne compĂ©titif et soit massivement adopté » explique-t-il sur Crypto Capital.

The post BCE : Il vaut mieux ĂȘtre les premiers Ă  utiliser les devises numĂ©riques appeared first on Coin24.

La finance envahie par Bitcoin – LN Clear, le Lightning Network des options ?

November 20th 2020 at 17:00

Dans les pages du Journal du Coin, on essaie Ă  l’occasion de mettre en lumiĂšre les dĂ©veloppements de projets ambitieux qui veulent bĂątir les fondations d’une nouvelle Ă©conomie bitcoin-centrĂ©e. Et parmi ces produits, il y a naturellement LN Markets
 Mais les entrepreneurs derriĂšre cette plateforme de crypto-trading construite par dessus le Lightning Network de Bitcoin ont une autre idĂ©e derriĂšre la tĂȘte, et l’ont annoncĂ©e hier : LN Clear. LN
 Quoi ?

Bitcoin, ce n’est que le dĂ©but

L’annonce est tombĂ©e hier, dans la journĂ©e, Ă  l’occasion de la traditionnelle newsletter orientĂ©e Lightning Network envoyĂ©e par la sociĂ©tĂ© LN Markets Ă  destination des bitcoiners curieux : LN Markets envisage de se diversifier, et de viser plus haut que la simple plateforme de trading Ă  effets de levier (sympathiquement dĂ©lirants, mais terriblement traĂźtres !).

đŸ„ Announcing @LNClear – Instant OTC Derivatives Clearing https://t.co/8PXhGsEw71

After introducing the core concepts behind LN Clear below, we will detail in our next article how this instant OTC derivatives clearing platform works:

👇https://t.co/RHq9T2e6Tg

— LNMarkets (@LNMarkets) November 19, 2020

Pour ce faire, les entrepreneurs derriĂšre le projet comptent lancer un nouveau produit, LN Clear. KĂ©sako ? Un projet se reposant sur l’infrastructure dĂ©veloppĂ©e pour LN Markets, permettant de mettre en relation vendeurs et acheteurs de diffĂ©rents produits dĂ©rivĂ©s financiers
 et de les faire s’accorder, pour des nĂ©gociations et des affaires rĂ©glĂ©es instantanĂ©ment, grĂące au Lightning Network.

Des projets plein la tĂȘte

Pour pouvoir gĂ©rer ces produits dĂ©rivĂ©s et leurs “flux futurs”, LN Clear propose de “supprimer le risque de contrepartie que l’on retrouve habituellement sur les marches financiers historiques”, explique Romain RouphaĂ«l, co-fondateur de LN Markets. Comment ? En se reposant sur des canaux de paiement privĂ©s, ouverts sur le Lightning Network. Rappelons que les canaux de paiement du Lightning Network consistent en des fonds mis conjointement sous sĂ©questre sur la blockchain Bitcoin originelle, Ă  l’aide de transactions dites multisig. Ainsi, sur le Lightning Network, les fonds qui transitent peuvent ĂȘtre transfĂ©rĂ©s instantanĂ©ment, puisqu’ils ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© verrouillĂ©s sur la blockchain Bitcoin.

LN Clear sert d’intermĂ©diaire aux diffĂ©rents parties, mais tout se passe sur le LN.

Si LN Markets s’adresse Ă  tous les adeptes du trading de bitcoins, LN Clear vise donc “un public diffĂ©rent”, selon M. RouphaĂ«l : d’abord, les investisseurs crypto-friendly dĂ©jĂ  prĂ©sents sur le marchĂ© (Ă  la maniĂšre de certains hedge funds implantĂ©s dans la cryptosphĂšre), mais aussi et surtout – Ă  terme – des investisseurs institutionnels classiques
 voire mĂȘme les marchĂ©s financiers eux-mĂȘmes. Et pour ce faire, LN Clear empruntera d’abord la voie des produits dĂ©rivĂ©s adossĂ©s au Bitcoin, qui seront nĂ©gociables en OTC (de grĂ© Ă  grĂ©) par un public averti. Naturellement, comme le rappelle M. RouphaĂ«l, “il y a un travail majeur que nous menons en terme de compliance et de rĂ©glementation”, propre au public ciblĂ©.

L’objectif ? Sur le long terme, dĂ©montrer que cette infrastructure de nĂ©gociation et de rĂšglement instantanĂ©s, bĂątie sur Bitcoin, pourra supporter bien plus :

“On peut penser Ă  d’autres produits dĂ©rivĂ©s classiques, notamment avec les dĂ©veloppements rĂ©cents trĂšs positifs du protocole RGB, qui permet la tokĂ©nisation d’actifs sur le LN. A terme, on peut imaginer que naĂźtront des produits dĂ©rivĂ©s de valeurs financiĂšres ou mobiliĂšres libellĂ©es en crypto-dollars, par exemple avec du Tether, nĂ©gociables en une fraction de seconde, et intĂ©grĂ©s au systĂšme financier classique. Les grandes chambres de compensation disruptĂ©es par Bitcoin, en somme.”

Romain Rouphaël, co-fondateur de LN Markets, au JDC.

La rapiditĂ© et les trĂšs faibles coĂ»ts d’échanges sur le Lightning Network de Bitcoin sont des avantages indĂ©niables par rapport aux structures financiĂšres classiques. Le potentiel de dĂ©veloppement futur est, qui plus est, Ă©norme. Alors, verra-t-on les espoirs de LN Markets se rĂ©aliser, et Bitcoin occuper Ă  terme une place centrale sur les marchĂ©s financiers
 et au delĂ  des dĂ©bats habituels sur son statut discutĂ© de valeur refuge ?

L’article La finance envahie par Bitcoin – LN Clear, le Lightning Network des options ? est apparu en premier sur Journal du Coin.

CoinMarketCap distribue gratuitement 10 000$ en Bitcoin avec ce concours de prédiction

November 20th 2020 at 16:02
Photo: Adobe Le cĂ©lĂšbre site CoinMarketCap, qui permet notamment de connaĂźtre en temps rĂ©el le prix des diffĂ©rentes cryptomonnaies, lance un concours en partenariat avec Binance permettant de gagner 10 000$ en Bitcoin. Pour gagner ces bitcoins gratuits, rien de plus simple, il “suffit” de prĂ©dire avec prĂ©cision le moment exact oĂč le Bitcoin atteindra les 20 000$. En plein Bull Run

Le prix de l’Ether (ETH) passe la barre des 500$

November 20th 2020 at 15:34
Source: Adobe/stockphoto-graf Ethereum (ETH), le deuxiÚme crypto-actif par la capitalisation boursiÚre aprÚs Bitcoin (BTC), a dépassé la barre des 500$ pour la premiÚre fois depuis juillet 2018. Au moment de la rédaction, ETH s'échange à 509$ et est en hausse de prÚs de 7% en un jour et de 10% en une semaine. Le prix a augmenté de 31% en un mois et de 186% en un

Le grand patron des bourses amĂ©ricaines Ă  deux doigts d’admettre que Bitcoin est une monnaie

November 20th 2020 at 14:15

Quand la SEC devient crypto-friendly – Jay Clayton, prĂ©sident de la Securities and Exchange Commission (SEC), ne cesse de surprendre positivement la cryptosphĂšre. AprĂšs avoir rĂ©vĂ©lĂ© qu’il pensait que les actions boursiĂšres pourraient toutes finir par ĂȘtre tokenisĂ©es, le voilĂ  dĂ©sormais qui complimente Bitcoin (BTC) !

Le président de la SEC reconnait Bitcoin comme une réserve de valeur

Jay Clayton est le prĂ©sident de la Securities and Exchange Commission depuis mai 2017. Lors d’une interview donnĂ©e a la chaĂźne CNBC, le dirigeant de la SEC s’est exprimĂ© sur le sujet de Bitcoin.

Il a tout d’abord signalĂ© que ses services ne considĂšrent pas les bitcoins comme des valeurs mobiliĂšres (securities). Au lieu de cela, Jay Clayton considĂšre que Bitcoin est « un systĂšme de paiement et une rĂ©serve de valeur ».

En somme, Bitcoin a les mĂȘmes caractĂ©ristiques d’une monnaie telle que l’or, qui a Ă©tĂ© un systĂšme de paiement et une rĂ©serve de valeur d’échelle universelle pendant plus de 2 000 ans. Mais ne comptez quand mĂȘme pas sur l’intĂ©ressĂ© pour le dire en ces termes, pauvres fous !

L’on savait dĂ©jĂ  que de plus en plus d’entreprises (comme MicroStrategy) et de milliardaires considĂšrent Bitcoin comme une valeur refuge face Ă  l’inflation des monnaies fiduciaires (dollar US en tĂȘte). Mais de lĂ  Ă  l’entendre de la voix du prĂ©sident (bientĂŽt sortant) de la SEC !

Bitcoin se renforce grĂące Ă  la faiblesse des monnaies fiats

Jay Clayton ne s’est pas arrĂȘtĂ© lĂ , puisqu’il a mĂȘme expliquĂ© que, de son point de vue, si Bitcoin se renforçait de jour en jour, ce serait dĂ» Ă  l’inadaptation des systĂšmes de paiements classiques :

« (
) Nos mĂ©canismes de paiement actuels sont inefficaces, et ce sont ces inefficiences qui sont Ă  l’origine de la montĂ©e en puissance de Bitcoin ».

"We determined that bitcoin was not a security, it was much more a payment mechanism and stored value," says SEC Chairman Jay Clayton on #btc. "Our current payment mechanisms–have inefficiencies those inefficiencies are the things that are driving the rise of bitcoin." pic.twitter.com/3r1mxzfgpi

— Squawk Box (@SquawkCNBC) November 19, 2020

Le prĂ©sident de la SEC a tout de mĂȘme fini par reprendre son rĂŽle de rĂ©gulateur avant la fin de l’interview (un peu de plus et on l’aurait pris pour un crypto-enthousiaste !).

Il a ainsi explique que si Bitcoin et la cryptosphĂšre continuent Ă  croĂźtre Ă  un tel rythme, la question d’un cadrage rĂ©glementaire beaucoup exhaustif devrait rapidement se poser :

« Je pense que nous allons voir ce secteur mûrir, et que nous allons devoir mettre en place plus de réglementations dans ce domaine des paiements [par crypto-actifs] ».

Jay Clayton semble ĂȘtre devenu beaucoup moins hostile aux cryptos qu’à l’époque (pas si lointaine) oĂč la SEC a systĂ©matiquement refusĂ© de valider un ETF Bitcoin. EspĂ©rons qu’on ne regrettera pas son dĂ©part, prĂ©vu pour cette fin d’annĂ©e 2020, et que son futur remplaçant gardera une vision similaire.

L’article Le grand patron des bourses amĂ©ricaines Ă  deux doigts d’admettre que Bitcoin est une monnaie est apparu en premier sur Journal du Coin.

Les mineurs de Bitcoin s’allient : pourquoi la mise à jour Taproot pourrait tout changer ?

November 20th 2020 at 13:15

L’union fait la force – La mise Ă  jour du rĂ©seau Bitcoin Taproot semble Ă  portĂ©e de main. Ainsi, 6 des plus grosses pools de minage, reprĂ©sentant 54% de la puissance du rĂ©seau, ont apportĂ© leur soutien Ă  la mise Ă  jour.

AntPool, F2Pool et Luxor en faveur de Taproot

Cela fait maintenant un peu plus d’un mois que les amĂ©liorations Schnorr, Taproot et Tapscript ont Ă©tĂ© ajoutĂ©es au code de Bitcoin Core, le client majoritaire du rĂ©seau Bitcoin.

Ainsi, aprùs les pools Poolin, Slush Pool et BTC.com, c’est au tour des pools Antpool, F2Pool et Luxor de montrer leur support à la mise à jour Taproot.

Au total, les 5 pools BTC.com, Poolin, Slush Pool, F2Pool et AntPool représentent 54% de la puissance de hachage du réseau Bitcoin, comme le montre ce graphique.

https://journalducoin-com.exactdn.com/wp-content/uploads/2020/11/taproot.png?lossy=1&quality=66&w=1920&ssl=1
Puissance de hachage dĂ©tenu par les pools supportant Taproot – Source : Coindesk.

Selon Daniel Frumkin, ingĂ©nieur chez Slush Pool, interrogĂ© par nos confrĂšres de Coindesk, le dĂ©ploiement “devrait ĂȘtre un processus simple [sans trop de souci]“. Il fait ainsi rĂ©fĂ©rence aux nombreuses dissensions qui ont agitĂ© la communautĂ© Bitcoin au moment du dĂ©ploiement de la derniĂšre grande mise Ă  jour du rĂ©seau, SegWit.

Un lancement incertain malgré un large support

Malgré le succÚs que rencontre la mise à jour auprÚs des pools de minage, il est encore difficile de déterminer quand la mise à jour sera activée sur le réseau.

« La seule incertitude concernant Taproot est de savoir quand et comment il sera activé. »

Daniel Frumkin

En effet, comme le soulignent nos confrĂšres de Bitcoin.fr, la mise Ă  jour nĂ©cessite une adhĂ©sion de 95% de la puissance de hachage pour passer. Cependant, si ce seuil n’est pas atteint dans la prochaine annĂ©e, l’activation de Taproot pourrait devoir ĂȘtre forcĂ©e.

Taproot : confidentialité et flexibilité

Dans les faits, la mise à jour Taproot se réfÚre à un groupe de mise à jour comprenant les signatures de Schnorr, Taproot et Tapscript.

Ainsi, les signatures de Schnorr permettront d’amĂ©liorer la scalabilitĂ© du rĂ©seau. En effet, elles sont plus lĂ©gĂšres que les signatures ECDSA actuellement implĂ©mentĂ©es dans Bitcoin.

De leur cĂŽtĂ©, Taproot et Tapscript permettront d’amĂ©liorer la confidentialitĂ© sur le rĂ©seau Bitcoin. En effet, ces mises Ă  jour apportent une amĂ©lioration du langage Script de Bitcoin. L’objectif est de permettre de cacher le code Script non exĂ©cutĂ© par une transaction. De ce fait, Taproot permet Ă©galement de rĂ©duire la taille des transactions et amĂ©liore la scalabilitĂ© du rĂ©seau.

Il va maintenant falloir ĂȘtre patient : quand verrons-nous le dĂ©ploiement effectif de Taproot sur Bitcoin ?

L’article Les mineurs de Bitcoin s’allient : pourquoi la mise à jour Taproot pourrait tout changer ? est apparu en premier sur Journal du Coin.

La crypto-bourse OKex annonce rouvrir les retraits de cryptomonnaies dĂšs le 27 novembre

November 20th 2020 at 12:06

Reculer pour mieux sauter ? – OKex est l’une des places d’échanges les plus influentes de l’écosystĂšme crypto. AprĂšs un mois de pause, la plateforme va rĂ©ouvrir les retraits le 27 novembre prochain.

Une pause inattendue

Le 16 octobre dernier, la plateforme OKex mettait en pause les retraits issus de la plateforme pour une durée indéterminée.

Au moment des faits, OKex expliquait que l’un des dĂ©tenteurs de clĂ©s privĂ©es avait Ă©tĂ© dĂ©connectĂ© du rĂ©seau. Ainsi, ledit dĂ©tenteur faisait l’objet d’une enquĂȘte judiciaire, Ă  cause de supposĂ©s “problĂšmes personnels”.

Cependant, une rumeur se rĂ©pand selon laquelle le gouvernement chinois serait en train de mener une enquĂȘte relative Ă  du blanchiment d’argent.

Tout est bien qui finit bien ?

Le suspense a finalement pris fin hier, jeudi 19 novembre avec l’annonce d’une rĂ©ouverture des retraits par OKex, vendredi 27 novembre.

“OKEx va rouvrir les retraits sans restriction au plus tard le 27 novembre 2020.”

L’annonce.

Ainsi, selon cette mĂȘme annonce, les investigations auraient permis de laver l’exchange de tous soupçons.

« Le dĂ©tenteur de clĂ©s privĂ©es d’OKEx a fini d’aider les autoritĂ©s dans le cadre d’une enquĂȘte prĂ©cĂ©demment citĂ©e. L’enquĂȘte a permis de confirmer qu’OKEx n’avait pas Ă©tĂ© impliquĂ© dans des actes rĂ©prĂ©hensibles ou des activitĂ©s illĂ©gales, et le dĂ©tenteur de la clĂ© privĂ©e a maintenant repris ses fonctions professionnelles normales. »

En plus de cette annonce, OKex annonce le lancement d’un programme de fidĂ©litĂ© Ă  destination de ses utilisateurs afin d’exprimer leurs « profondes excuses” et leur “plus sincĂšre gratitude”.

Le retour du fonctionnement plus normalisé de la plateforme est donc prévu pour le 27 novembre. Affaire à suivre !

L’article La crypto-bourse OKex annonce rouvrir les retraits de cryptomonnaies dùs le 27 novembre est apparu en premier sur Journal du Coin.

1 million de $ à qui trouvera le voleur – Ils perdent 7 millions en crypto-dollars et veulent leur revanche

November 20th 2020 at 11:17

La chasse est ouverte ! – Il y a quelques jours, le protocole DeFi Origin Protocol a Ă©tĂ© la cible d’un hack Ă  7 millions de dollars. Las de n’avoir aucun rĂ©sultat, les Ă©quipes du protocole ont dĂ©cidĂ© de proposer une rĂ©compense pour tenter de dĂ©masquer l’attaquant.

1 million de dollars pour retrouver le hacker

Nous en parlions en dĂ©but de semaine, le protocole Origin Protocol a Ă©tĂ© la cible d’un hack entraĂźnant la perte de 7 millions de dollars.

Une fois n’est pas coutume, le hacker a eu recours Ă  plusieurs flash loans qui lui ont permis de mener une attaque re-entrancy (ou de rĂ©-entrĂ©e).

Probablement las de chercher en vain, les équipes du protocole Origin ont décidé de proposer une récompense pour augmenter leurs chances de récupérer les fonds.

Ainsi, une récompense de 1 million de dollars est proposée à quiconque sera en mesure de fournir des informations, ou preuves, substantielles conduisant à la restitution des fonds.

Les tentatives dĂ©sespĂ©rĂ©es s’enchaĂźnent

En parallĂšle Ă  cette annonce, les Ă©quipes du protocole se sont adressĂ©es directement Ă  l’attaquant via leur blog.

Ainsi, les Ă©quipes y expliquent avoir compris la “leçon” :

“Les dĂ©veloppeurs qui dĂ©ploient des contrats non testĂ©s avant que les audits de sĂ©curitĂ© essentiels n’aient Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©s doivent ĂȘtre plus attentifs et plus diligents lors du dĂ©veloppement de leurs produits.”

Suite Ă  quoi, ils demandent une nouvelle fois la restitution des fonds :

« Nous vous demandons d’agir en white hat et de restituer tous les fonds des utilisateurs d’OUSD. Le montant total des dĂ©pĂŽts Ă  l’exclusion de nos fondateurs et des fonds de la sociĂ©tĂ© est de 6 159 000,00 $. Si vous faites cela, nous cesserons immĂ©diatement tous les efforts pour vous identifier ou pour vous poursuivre en justice. »

L’attaquant n’a pour le moment pas restituĂ© les fonds. Il est d’ailleurs peu probable qu’il le fasse, lorsqu’on regarde le dĂ©roulement des autres hacks DeFi. Nous espĂ©rons tout de mĂȘme que les Ă©quipes d’Origin arriveront Ă  compenser leurs utilisateurs lĂ©sĂ©s.

L’article 1 million de $ à qui trouvera le voleur – Ils perdent 7 millions en crypto-dollars et veulent leur revanche est apparu en premier sur Journal du Coin.

Dans la DeFi, la guerre des liquidités est déclarée entre les DEX

November 20th 2020 at 10:40

Pour attirer les fournisseurs de liquiditĂ©s, les exchanges dĂ©centralisĂ©s (DEX) se livrent une concurrence fĂ©roce. SushiSwap et Bancor proposent des rĂ©compenses accrues pour attirer ces fonds. Et Uniswap est pour le moment le grand perdant. DeFi, ton univers impitoyable. En tĂȘte jusqu’à prĂ©sent des protocoles DeFi selon l’indicateur DeFi Pulse, le DEX Uniswap a vu sa total value locked (TVL) fondre de plus de 50% en 24 heures. Les crypto-actifs dans ses smart contrats plongeaient ainsi le 14 novembre de 3,07 Ă  1,3 milliard de dollars. Les crypto-monnaies jusqu’à prĂ©sent disponibles existent toujours cependant. Elles ont tout simplement Ă©tĂ© transfĂ©rĂ©es [
]

L’article Dans la DeFi, la guerre des liquiditĂ©s est dĂ©clarĂ©e entre les DEX est apparu en premier sur Cryptonaute.

Ce fan de Bitcoin fait une grosse bĂȘtise et perd 40 000 € en un clic

November 20th 2020 at 10:00

Le clic fatal prend aussi les bitcoiners – Il n’y a pas que sur le rĂ©seau Ethereum (ETH) qu’il est possible de se tromper lourdement sur les frais de transaction. Cette fois, c’est un amateur de Bitcoin (BTC) qui en a fait l’amĂšre expĂ©rience.

Une erreur de satoshis qui coûte (trÚs) cher

Ce 18 novembre, un bitcoiner n’a probablement pas suffisamment prĂȘtĂ© attention Ă  sa transaction sur le rĂ©seau Bitcoin.

En effet, Ă  la hauteur du bloc 657535, un inconnu a payĂ© plus de 2,66 BTC de frais de minage, pour une transaction de moins de 0,0109 BTC. Autrement dit, ce malheureux a payĂ© l’équivalent de prĂšs de 47 000 dollars de frais pour transfĂ©rer moins de 195 dollars.

DĂ©tails de la transaction avec l’énorme erreur de frais – Source : blockchain.com

Des frais de transaction qui se sont pourtant calmés sur Bitcoin

L’erreur lui en sera d’autant plus amĂšre que les frais moyens pour effectuer une transaction sur la blockchain de Bitcoin ont plutĂŽt bien diminuĂ© depuis la fin du mois d’octobre.

Comme on peut le voir sur le graphique de Bitinfocharts ci-dessous, les frais moyens avaient atteint un sommet d’un peu plus de 13 dollars les 30 et 31 octobre derniers.

Il sont heureusement retombés à une moyenne un peu plus raisonnable, autour de 4 dollars, ces derniers jours.

Évolution journaliùre des frais de transaction sur Bitcoin (moyenne) – Source : Bitinfocharts

Les records d’erreurs de frais restent cependant ceux qui ont Ă©tĂ© Ă©tablis (2 jours de suite) au mois de juin dernier. Un individu avait alors envoyĂ© des transactions sur Ethereum en payant la somme invraisemblable de 2,6 millions de dollars en ethers
 et ce, Ă  2 reprises.

L’article Ce fan de Bitcoin fait une grosse bĂȘtise et perd 40 000 € en un clic est apparu en premier sur Journal du Coin.

Bitcoin profite de « l’inefficacitĂ© » des moyens de paiement actuels

November 20th 2020 at 09:53

Le futur ex-prĂ©sident du gendarme amĂ©ricain de la bourse (SEC), Jay Clayton attribue la hausse du cours de Bitcoin aux inefficiences des systĂšmes de paiement actuels. Il suggĂšre aussi que Bitcoin pourrait ĂȘtre rĂ©gulĂ© Ă  l’avenir comme les autres moyens de paiement. C’est une prise de parole remarquĂ©e. Jay Clayton s’exprimait cette semaine auprĂšs de CNBC au sujet de Bitcoin et des crypto-monnaies. Et si ces dĂ©clarations sont scrutĂ©es dans la crypto-sphĂšre, c’est car elles Ă©manent du patron de la SEC. Jay Clayton quittera toutefois ses fonctions Ă  la tĂȘte du gendarme de la bourse Ă  la fin de l’annĂ©e. [
]

L’article Bitcoin profite de « l’inefficacitĂ© » des moyens de paiement actuels est apparu en premier sur Cryptonaute.

❌