Actu-crypto

🔒
❌ About FreshRSS
There are new articles available, click to refresh the page.
☐ ☆ ✇ CanardCoinCoin

Les contrats de location de Sekisui House sont déployés sur une Blockchain

By: ClĂ©mentine —

Dans le but de faciliter les procĂ©dures Ă  ses locataires, Sekisui House, l’un des plus grands constructeurs immobiliers du Japon, fait confiance Ă  la technologie Blockchain pour mettre en place un bail Ă  guichet unique. Faciliter et sĂ©curiser les accĂšs aux propriĂ©tĂ©s Selon l’annonce de la sociĂ©tĂ© immobiliĂšre sur le site Web, une rĂ©volution va s’opĂ©rer

L’article Les contrats de location de Sekisui House sont dĂ©ployĂ©s sur une Blockchain est apparu en premier sur CanardCoinCoin.

☐ ☆ ✇ Cryptogains.fr

LeadBlock Partners dĂ©voile son rapport « entreprise blockchain 2020 » et propose une analyse de l’écosystĂšme europĂ©en

By: MichaĂ«l —

LeadBlock Partners dĂ©voile son rapport « ENTREPRISE BLOCKCHAIN 2020 »  Londres, jeudi 2 Juillet – Le fonds de venture capital LeadBlock Partners, spĂ©cialisĂ© dans l’accompagnement de start-ups blockchain early stage, dĂ©voile son rapport « Entreprise Blockchain 2020 ». Ce rapport

L’article LeadBlock Partners dĂ©voile son rapport « entreprise blockchain 2020 » et propose une analyse de l’écosystĂšme europĂ©en est apparu en premier sur Cryptogains.fr.

☐ ☆ ✇ Cryptogains.fr

Plus que PRO adopte « avis client blockchain », une solution dédiée à la sécurisation des avis clients développée sur la blockchain Tezos

By: MichaĂ«l —

Plus que PRO adopte « AVIS CLIENTS BLOCKCHAIN », une solution dĂ©diĂ©e Ă  la sĂ©curisation des avis clients dĂ©veloppĂ©e sur la blockchain Tezos Vendredi 24 juillet, Strasbourg Plus que PRO, solution qui marque l’entrĂ©e des avis clients dans le monde

L’article Plus que PRO adopte « avis client blockchain », une solution dĂ©diĂ©e Ă  la sĂ©curisation des avis clients dĂ©veloppĂ©e sur la blockchain Tezos est apparu en premier sur Cryptogains.fr.

☐ ☆ ✇ Cryptoast

Le jeu blockchain Sorare accueille la J.League dans son Ă©cosystĂšme

By: ClĂ©ment Wardzala —

La startup française Sorare accueille la J.League dans son écosystÚme. L'entiÚreté de la ligue japonaise de football avec ses 18 clubs et leurs 610 joueurs sont désormais tokénisés sur la blockchain Ethereum et disponibles sur le jeu de fantasy football.

L’article Le jeu blockchain Sorare accueille la J.League dans son Ă©cosystĂšme est apparu en premier sur Cryptoast.

☐ ☆ ✇ Cryptoast

VeChain s'associe Ă  Grant Thornton pour promouvoir la blockchain

By: Junie Maffock —

VeChain (VET) va collaborer avec Grant Thornton, l'un des plus grands réseaux de cabinets d'expertise comptable et de conseil au monde. De belles perspectives s'annoncent pour la technologie blockchain.

L’article VeChain s'associe à Grant Thornton pour promouvoir la blockchain est apparu en premier sur Cryptoast.

☐ ☆ ✇ Cryptoast

Doctor Who met le TARDIS sur la blockchain

By: Marine Debelloir —

Reality Gaming Group a confirmĂ© un partenariat avec la BBC pour le dĂ©veloppement d’un jeu de cartes Ă  collectionner. Il fera usage de tokens non fongibles (NFT) basĂ©s sur la sĂ©rie Doctor Who.

L’article Doctor Who met le TARDIS sur la blockchain est apparu en premier sur Cryptoast.

☐ ☆ ✇ Cryptoast

La blockchain de l'USPS peut-elle sauver la présidentielle américaine ?

By: Junie Maffock —

L'USPS propose d'utiliser la blockchain pour prévenir la fraude lors des élections présidentielles américaines. Ce systÚme pourra-t-il servir pour le prochain scrutin de novembre 2020 ? Qu'en pensent les experts ?

L’article La blockchain de l'USPS peut-elle sauver la prĂ©sidentielle amĂ©ricaine ? est apparu en premier sur Cryptoast.

☐ ☆ ✇ TheCoinTribune

Face à la Grande Mascarade de l’Inflation, Bitcoin (BTC) est le Seul Rempart

By: Nicolas Teterel —

Bitcoin (BTC), Ă  l’instar de l’or, est une protection contre l’inflation. C’est-Ă -dire qu’il s’apprĂ©cie encore plus rapidement que la hausse des prix. Il est une bouĂ©e de sauvetage face Ă  la marĂ©e inflationniste. Mais au fait, d’oĂč vient la hausse des prix ? Et les chiffres d’inflation que l’on nous prĂ©sente, sont-ils sincĂšres ou bien reflĂštent-ils une distorsion totale de la rĂ©alitĂ© ?

L’inflation dans le monde parallùle de l’INSEE

Parmi les nombreux indicateurs de l’institut National des Statistiques et des Études Économiques, l’indice des prix Ă  la consommation est l’un des indices les plus consultĂ©s. Il est trĂšs important car il permet de s’assurer du maintien du pouvoir d’achat du SMIC, des pensions de retraite, etc


Mais malgrĂ© sa haute importance, l’indice d’inflation de l’INSEE est suspicieusement tres opaque. Nous ne savons pas grand-chose au-delĂ  du fait que les prix de plus de 300 000 produits sont mesurĂ©s chaque mois dans plus de 30 000 points de vente se situant au sein d’une centaine de grandes agglomĂ©rations. La transparence s’arrĂȘte lĂ .

Dans cette boĂźte noire, la hausse du prix de chaque produit est censĂ©e ĂȘtre pondĂ©rĂ©e proportionnellement Ă  son poids dans la dĂ©pense de consommation des mĂ©nages. Dit autrement, la hausse du prix de la baguette de pain – celle que vous achetez tous les jours – aura plus d’impact que l’inflation de la balle de ping-pong. TrĂšs bien, sauf nous ne connaissons pas les pondĂ©rations. Pire, 90 % de la liste des prix Ă©tudiĂ©s est secrĂšte. Cette opacitĂ© fait qu’il est relativement aisĂ© de trafiquer les chiffres sans que personne n’y trouve Ă  redire


Nous savons tout de mĂȘme deux ou trois choses, notamment le fait que l’on ne comptabilise pas la hausse des prix immobiliers dans l’inflation ! Vous avez bien lu, le plus grand achat d’une vie


prix immobiliers France
Source : INSEE
Les prix des logements anciens ont Ă©tĂ© multipliĂ©s par 2,3 entre dĂ©but 2000 et fin 2018 (2,6 en Île-de-France), et ceux des logements neufs par 2,1.

Voici comment l’INSEE se justifie sur son site :

« L’IPC n’intĂ©gre pas les achats de logements. En effet, il s’agit d’investissement, et l’IPC porte sur la consommation. Les achats en logement ne constituent pas de la consommation, car ils accroissent le patrimoine des mĂ©nages ; contrairement Ă  un bien consommĂ©, le logement ne disparaĂźt pas avec son utilisation et peut se revendre. »

INSEE

Du grand n’importe quoi. Allez expliquer ça aux nouvelles gĂ©nĂ©rations pour qui il est impossible de devenir propriĂ©taire et qui sont obligĂ©es de vivre en collocation
 Seule l’inflation des loyers est prise en compte par l’INSEE. Mais la mascarade continue car la pondĂ©ration dĂ©formante de l’INSEE fait que la part des loyers ne pĂšse que 6.1 % (donnĂ©es de 2018) dans son panier. Pour le dire autrement, l’INSEE part du principe que le budget de l’ensemble des Français pour se loger ne reprĂ©sente que 6 % de leurs dĂ©penses. Mais qui dĂ©pense seulement 6 % de ses revenus pour se loger ?

Nous pouvons aussi parler des fameux effets « innovation » et « qualitĂ© ». Par exemple, sous prĂ©texte que la puissance des ordinateurs augmente, d’aprĂšs l’INSEE, la valeur d’un ordinateur a Ă©tĂ© divisĂ©e par 20
 Dans le monde imaginaire de l’INSEE, les ordinateurs ne coĂ»tent qu’une cinquantaine d’euros !

Bref, les chiffres d’inflation sont trĂšs loin de la vĂ©ritĂ© et c’est pour cette raison que les valeurs refuges telles que l’or et le Bitcoin ont, et auront de plus en plus, le vent en poupe.

Et aux États-Unis ?

L’institut des statistiques amĂ©ricain, le « BLS » (Bureau of labor statistics), prend Ă©galement en compte un nombre peu raisonnable de prix dans son calcul. Plus de 80 000 qui ont pour effet, comme en France et partout ailleurs, de dissimuler la rĂ©alitĂ© dans un magma confus de donnĂ©es diluĂ©es.

Le BLS utilise aussi les techniques manifestement biaisĂ©es de l’INSEE dont nous venons de parler. Il a par exemple Ă©tĂ© calculĂ© que le prix d’une voiture neuve aux États-Unis Ă©tait passĂ© de 6 847 dollars en 1979 Ă  27 940 dollars en 2004. En utilisant des “ajustements hĂ©doniques” (le fameux effet qualitĂ©), le BLS a calculĂ© que le prix d’une voiture neuve Ă©tait passĂ© de 6 847 dollars en 1979 Ă  seulement 11 708 dollars en 2004.

Les technocrates sans scrupules n’hĂ©sitent pas Ă  changer tout simplement la façon dont ils calculent l’inflation ! Le gouvernement US a ainsi modifiĂ© le calcul en 1983, alors que l’inflation s’approchait de 12 % (sur un an), avant de remettre le couvert en 1996 avec la commission Boskin. Tous ces changements ont Ă  chaque fois fait de l’indice d’inflation un plus mauvais indicateur de la vĂ©ritable hausse du coĂ»t de la vie. On estime que le gouvernement US a pu Ă©conomiser 700 milliards $ entre 1996 et 2006 grĂące aux artifices comptables de Boskin.

Notons que le BLS publie en outre un indice d’inflation excluant certains prix jugĂ©s « trop volatils » comme la nourriture et l’énergie
 Soit les deux postes de dĂ©pense les plus importants aprĂšs le logement. Or le gouvernement US se base sur cet indice biaisĂ© pour calculer la revalorisation des salaires, des prestations sociales, etc


Et alors que le taux d’inflation calculĂ© par le BLS entre 2008 et 2012 fut officiellement de 10.2 %, le site internet Chapwoodindex.com a lui mesurĂ© que l’inflation fut de 10 % sur la seule annĂ©e de 2012 dans de nombreuses grandes villes.

Les indices des prix ne reflĂštent plus de maniĂšre appropriĂ©e la vĂ©ritable perte de pouvoir d’achat des masses. Ainsi, mĂȘme si les pensions de retraite ou le salaire minimum sont indexĂ©s sur l’inflation, la sous-estimation des chiffres fait que l’on s’appauvrit de toute façon.

Voici les chiffres d’inflation du ChapwoodIndex qui retranscrivent beaucoup plus fidùlement l’inflation ambiante aux États-Unis :

Les vrais chiffres d'inflation aux Etats-Unis
Taux d’inflation calculĂ©s sur la base de seulement 500 produits dont la liste est transparente

La vĂ©ritable inflation annuelle se situe entre 5 % et 10 %. Et non pas de 1 % ou 2 % comme on voudrait nous le faire croire. S’il n’est plus possible d’élever des enfants avec un seul salaire, comme c’était encore la norme il n’y a pas si longtemps, c’est prĂ©cisĂ©ment parce que l’inflation est bien plus Ă©levĂ©e que ce que l’on nous annonce.

Une inflation monĂ©taire sciemment orchestrĂ©e Ă  laquelle va venir s’ajouter celle liĂ©e Ă  la rarĂ©faction des matiĂšres premiĂšres. Ces derniĂšres n’ont effetivement jamais vraiment manquĂ©es jusqu’à prĂ©sent. Ce qui n’est plus vrai pour l’or noir
 Nous avons apparemment franchi le pic pĂ©trolier en 2018 (pĂ©trole de roche mĂšre et de sables bitumineux inclus).

D’oĂč vient l’inflation et Ă  qui profite le crime ?

Le phĂ©nomĂšne d’inflation est un arbitrage entre la quantitĂ© d’argent disponible et la quantitĂ© de choses pouvant ĂȘtre achetĂ©es. Certains parlent de « vitesse de circulation » pour se faire mousser avec de l’ésotĂ©risme financier. Mais on peut surtout rĂ©sumer en indiquant que l’inflation provient d’une augmentation de la quantitĂ© d’argent disponible, toutes choses Ă©gales par ailleurs. Ou bien par une rarĂ©faction de la production, toutes choses Ă©gales par ailleurs aussi.

Maintenant que nous avons posĂ© les bases, vient la question de la quantitĂ© d’argent. Qui dĂ©cide de la quantitĂ© d’argent disponible ? Ce sont les banques. Ces derniĂšres ont mis en place un systĂšme de crĂ©ation monĂ©taire que l’on pourrait qualifier de « fuite en avant ponzienne ».

Les banques, pour des raisons que nous avons expliquĂ©es dans cet article, sont obligĂ©es de prĂȘter toujours plus. Il le faut pour que le systĂšme ne s’écroule pas sous son poids. La plus grande source inflationniste en France est sans conteste l’immobilier (entre 5 % et 10 % par an).

L’État et les entreprises empruntent Ă©galement et participent donc Ă  injecter de l’argent dans l’économie. Mais la majoritĂ© de l’argent disponible provient originellement de prĂȘts immobiliers. Des prĂȘts dont les montants sont augmentĂ©s annĂ©es aprĂšs annĂ©es afin d’entretenir cette inflation absolument indispensable.

Indispensable pour l’État qui peut alors faire baisser artificiellement le poids de sa dette via l’augmentation de ses recettes. En effet, la TVA, taux fixe sur tout ce qui est vendu, augmente d’autant que l’inflation).

Mais aussi pour les possĂ©dants et surtout quelques dizaines de milliardaires. Voyez comment la Banque Centrale EuropĂ©enne, avec sa planche Ă  billets, gonfle non seulement la bulle immobiliĂšre mais aussi la bulle boursiĂšre. La bourse monte Ă  chaque fois que les Banques Centrales activent le fameux « Quantitative Easing ». La raison Ă©tant que cet argent qui se dĂ©verse permet aux multinationales d’emprunter pour racheter leurs propres actions. Sans compter la rĂ©-allocation de l’épargne vers le casino boursier faute de dettes souveraines disponibles. (car rachetĂ©es par la BCE via le QE).

FED QE vs S&P500
Bilan de la FED vs Bourse US (S&P 500)

Nous sommes les dupes d’un systĂšme profitant Ă  une petite caste d’hyper-riches s’abreuvant quasiment directement au goulot des Banques Centrales. La majoritĂ© sans patrimoine souffre directement de l’inflation alors que les milliardaires s’enrichissent sans rien faire.

Les nouvelles gĂ©nĂ©rations sont les grandes perdantes de ce cirque inflationniste mais qu’elles se rassurent
 L’histoire est trĂšs claire sur la question. Un ponzi finit toujours par Ă©clater avec une redistribution des cartes Ă  la clef. Et en attendant le grand soir, le Bitcoin, boudĂ© par les boomers technophobes, offre de trĂšs belles perspectives pour se constituer un patrimoine. Le jour oĂč le Bitcoin vaudra autant que l’or, son prix aura Ă©tĂ© multipliĂ© par 50
 N’attendez plus pour vous protĂ©ger de l’inflation. Investissez dans la meilleure rĂ©serve de valeur du XXI siĂšcle.

The post Face à la Grande Mascarade de l’Inflation, Bitcoin (BTC) est le Seul Rempart appeared first on TheCoinTribune.

☐ ☆ ✇ TheCoinTribune

L’Or est Actuellement Ă  la CroisĂ©e des Chemins. OĂč va-t-il aller ?

By: Nicolas Teterel —

L’or est une assurance contre le chaos. Il est LA valeur refuge lorsque la confiance dans l’économie s’étiole. Les temps de grande incertitude sont propices Ă  la hausse de l’or. À court terme, deux marchĂ©s influencent grandement le cours du mĂ©tal jaune. Le Dollar Index et la bourse.

Dollar Index

Le Dollar, aprĂšs un regain de forme il y a deux semaines, se retourne de nouveau Ă  la baisse. La fĂ©brilitĂ© du billet vert depuis le mois de mars est la consĂ©quence d’une Ă©lection prĂ©sidentielle amĂ©ricaine sous haute tension. En effet, dĂ©mocrates et rĂ©publicains ont chacun laissĂ© entendre qu’ils pourraient ne pas reconnaĂźtre le rĂ©sultat des Ă©lections
 La recette parfaite pour une guerre civile et une aggravation de la rĂ©cession.

Une rĂ©cession historique puisque les derniers chiffres annoncent un recul de 31.4 % du PIB au second trimestre. Il s’agit de la plus grande rĂ©cession depuis 1950
 Le consensus s’attend toutefois Ă  ce que le PIB rebondisse de 30 % au dernier trimestre. Beaucoup va dĂ©pendre de l’éventuelle extension des allocations chĂŽmage et du second chĂšque de 1200 $ pour chaque amĂ©ricain.

Le dollar et la relique barbare ont historiquement une corrĂ©lation inverse. L’or monte lorsque le dollar baisse et vice versa. MĂȘme si le Gold Standard a disparu, il existe toujours une puissante inclinaison psychologique en faveur de l’or. La corrĂ©lation inverse s’explique par le fait que la dĂ©prĂ©ciation du dollar augmente mĂ©caniquement le pouvoir d’achat des autres monnaies. Ce qui augmente la demande pour l’or, qui devient plus abordable pour le reste du monde. Il n’y a pas de secrets


Si le DXY (Dollar Index) retourne sous la barre des 93, il y a de bonnes chances que cela supporte l’or. Un nouveau plus bas sous 92 pourrait assurĂ©ment permettre Ă  l’or de se remettre en route pour les 2000 $.

Dollar Index
Dollar Index

Manipulation du prix de l’or

Notons en passant que la JP Morgan a rĂ©cemment admis avoir manipulĂ© le marchĂ© des mĂ©taux prĂ©cieux via la technique du « spoofing » (inonder le marchĂ© d’ordres pour attirer le prix dans un sens avant d’annuler ces mĂȘmes ordres). La banque de Jamie Dimon vient d’ĂȘtre condamnĂ©e Ă  payer une amende de prĂšs d’un milliard de dollars. Un record.

JP Morgan n’a toutefois pas Ă©tĂ© reconnu coupable de manipuler le cours de l’or spĂ©cifiquement Ă  la baisse. Ce qui est bien dommage car c’est bien cela le nƓud gordien de cette affaire. Les banques privĂ©es maintiennent le prix de l’or aussi bas que possible et le font d’autant plus volontiers que les États et les Banques Centrales regardent ailleurs.

Chris Powell – qui enquĂȘte depuis deux dĂ©cennies – affirme mĂȘme que les Banques Centrales influencent la valeur de l’or via le marchĂ© des produits dĂ©rivĂ©s (Futures) et que les banques comme JP Morgan ne sont que des intermĂ©diaires


Sous-titres FR

Ce qui est loin d’ĂȘtre une simple thĂ©orie puisque le Gold Reserve Act de 1934 donne au gouvernement US le droit d’intervenir secrĂštement sur le prix de l’or. D’ailleurs, la CFTC (rĂ©gulateur financier US) a avouĂ© que le CME Group, qui est une bourse de produits dĂ©rivĂ©s (Futures notamment), offre des “rabais sur les grands volumes des Banques Centrales“


Bref, la condamnation de JP Morgan suggĂšre que le prix de l’or est dĂ©sormais beaucoup plus libre de monter


Pourquoi mettre la JP Morgan Ă  l’amende si le gouvernement a intĂ©rĂȘt Ă  plomber l’or ?

L’or est le canari dans la mine de monnaies. Il est impĂ©ratif qu’il reste au tapis pour camoufler l’inflation et ne pas effriter la confiance dans les monnaies internationales, notamment le dollar. Ce dernier pourrait bien, un jour, se faire damer le pion par la monnaie internationale historique : l’or.

Alors pour comprendre pourquoi l’administration Trump s’est offerte le scalp de la JP Morgan, il faut mettre plusieurs choses en lumiùre :

La premiùre est que Jamie Dimon, le CEO de la JP Morgan n’est pas un ami:

“Je pourrais remporter l’élection prĂ©sidentielle contre Trump”
Retrouvez l’interview de 2 min de Jamie Dimon ICI

La deuxiÚme est que la JP Morgan semblait trÚs intéressée par une crise durant la mandature de Donald Trump. Le but inavoué étant de pouvoir attaquer Trump sur son bilan économique :

“Une rĂ©cession ne serait pas une mauvaise chose pour la JP Morgan”
Retrouvez l’interview de 1 min ici.

Jamie Dimon s’est fait un ennemi du cĂŽtĂ© de la maison blanche lorsqu’il a annonce que sa banque s’accommoderait d’une crise. La JP Morgan s’est tirĂ©e une balle dans le pied en laissant entendre qu’elle participerait Ă  un Ă©croulement de l’économie. En effet, quoi de mieux qu’une crise Ă©conomique pour empĂȘcher une rĂ©Ă©lection


Il ne s’agit pas lĂ  d’élucubrations. La JP Morgan a en effet tentĂ© de dĂ©clencher une crise fin 2019 via le marchĂ© REPO.

Le marchĂ© “repo”, aussi appelĂ© “marchĂ© interbancaire”, est l’endroit ou les banques se prĂȘtent de l’argent entre elles, Ă  trĂšs court terme : elles placent en collatĂ©ral des titres qu’elles possĂšdent et s’engagent Ă  les racheter rapidement. Les banques dĂ©posent en gĂ©nĂ©ral pour 24 heures un bon du trĂ©sor des États-Unis ou des obligations d’entreprises notĂ©es AAA. En Ă©change, elles obtiennent du cash Ă  un taux d’intĂ©rĂȘt proche du taux directeur fixĂ© par la Fed (0 %).

Bref, le mastodonte JP Morgan, au moment des faits, contrĂŽlait 46 % des prĂȘts REPO des 6 plus grandes banques US (Bank of America, City group, Goldman Sachs, Morgan Stanley, Wells Fargo). Le 17 septembre, la JP Morgan se retira du marchĂ©, propulsant le taux repo jusqu’à 10 %.

Taux de refinancement sur le marché interbancaire US

Donald Trump obligea alors la Fed Ă  intervenir pour empĂȘcher la chute de la bourse et ne pas compromettre ses chances de rĂ©Ă©lection l’annĂ©e suivante. La FED est allĂ©e jusqu’à fournir 75 milliards de dollars chaque jour. Du jamais vu.

Enfin, n’oublions pas que Donald Trump a nommĂ© au conseil des gouverneurs de la FED une avocate du Gold Standard: Judy Shelton. Nous allons revenir sur le Gold Standard mais tout cela pour dire que Donald Trump avait de bonnes raisons de mettre la pression sur JP Morgan. Il a fait d’une pierre deux coups.

UBS recommande d’acheter de l’or

Maintenant que les mises en examen des traders de la JP Morgan ont rĂ©vĂ©lĂ© des manipulations de l’or, UBS dit “Achetez de l’or“.

Apparemment, le dĂ©mantĂšlement du gang qui manipulait l’or est de nature Ă  donner Ă  la banque suisse la confiance nĂ©cessaire pour conseiller Ă  ses clients d’acheter de l’or. Kelvin Tay, le directeur rĂ©gional des investissements d’UBS, a prĂ©conisĂ© l’achat sur CNBC la semaine derniĂšre, dĂ©clarant que “l’once devrait atteindre environ 2 000 dollars d’ici la fin de l’annĂ©e“.

Cette recommandation aurait Ă©tĂ© plus judicieuse le 16 juillet, lorsque l’or se nĂ©gociait Ă  1800 dollars l’once
 Il aurait Ă©galement Ă©tĂ© utile d’appeler Ă  prendre des bĂ©nĂ©fices le 6 aoĂ»t, lorsque l’or a atteint un sommet historique sur 2 089 $. Depuis, la tendance est Ă  la baisse avec des plus hauts constamment plus bas.

Gold
Gold

Bulle boursiĂšre

L’or a Ă©galement une relation inverse avec la bourse mais seulement lors des crash boursiers et des crises des dettes souveraines. Nous avons expliquĂ© dans un prĂ©cĂ©dent article comment le Bitcoin (BTC) pourrait rĂ©agir selon que ce soit Trump ou Biden qui finisse dans le bureau ovale. Nous y Ă©crivions que le programme de taxation des dĂ©mocrates (Biden) pourrait provoquer une baisse de la bourse et donc in fine une hausse du Bitcoin et de l’or.

Cela Ă©tant dit, les « marchĂ©s » n’aiment pas signaler que le locataire de la Maison Blanche leur ferait peur
 Ils ont donc tendance Ă  monter quel que soit le vainqueur, mĂȘme si marginalement. Un tel scenario n’aurait pas beaucoup d’influence sur l’or.

Dans l’hypothĂšse qu’une victoire nette de Donald Trump fasse monter la bourse, il n’est pas dit que l’or en souffre puisque nous l’avons dit, Trump veut se prĂ©parer pour l’inĂ©luctable le plus tĂŽt possible : un retour du gold standard et l’impossibilitĂ© d’importer autant qu’avant. Et notamment des produits chinois


À plus long terme, il est clair que les politiques monĂ©taires extrĂȘmement “accommodantes” de la FED et de la BCE sont bullish pour l’or. Sans compter que nous assistons actuellement Ă  des achats massifs d’or de la part de nombreuses banques centrales partout dans le monde. Et notamment la Chine qui cherche Ă  ressusciter le Gold Standard
 MĂȘme analyse pour le Bitcoin, l’alter ego de l’or.

The post L’Or est Actuellement Ă  la CroisĂ©e des Chemins. OĂč va-t-il aller ? appeared first on TheCoinTribune.

❌